"Les tatoués doivent supplier Dieu pour un pardon"

Les personnes qui se sont fait graver des tatouages permanents, une pratique souvent dénoncée par le président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan, doivent implorer dieu pour un pardon, a annoncé l'autorité religieuse de Turquie.


"Les tatoués doivent supplier Dieu pour un pardon"
"Les tatouages sont proscrits par notre religion", a indiqué le haut conseil des affaires religieuses dans une fatwa, un avis juridique donné par un spécialiste de l'islam, cité vendredi par la presse turque. 

Cette instance exhorte en conséquence les tatoués à s'en "débarrasser" par tous les moyens, ou à défaut "d'implorer dieu pour un pardon et leur repentance", selon un communiqué cité par le quotidien Milliyet. 

Bien que la majorité des musulmans considèrent les tatouages permanents comme un péché, ils restent populaires en Turquie, en particulier chez les jeunes. 

L'été dernier, M. Erdogan avait publiquement réprimandé un jeune footballeur turc d'Istanbul qui portait un tatouage au poignet. 

"C'est quoi ces tatouages ? Pourquoi tu te blesses le corps ? ", lui avait-il vertement demandé devant les caméras de télévision. "Ne te laisse pas berner par des étrangers. Dieu nous en préserve, cela pourrait même te donner le cancer de la peau", avait affirmé le Premier ministre de l'époque, élu le mois suivant chef de l'Etat.
Vendredi 9 Janvier 2015
Dakaractu




1.Posté par PapounetUT le 09/01/2015 23:17
C'est vraiment de l'obscurantisme.



Dans la même rubrique :