Les populations rappellent à Aly N'gouille N'diaye son engagement à bitumer l'Avenue de la gare en décembre 2015


Les populations rappellent à Aly N'gouille N'diaye son engagement à bitumer l'Avenue de la gare en décembre 2015
Les populations de Linguère saluent les gros efforts entrepris par le ministre Aly N’gouille N’diaye tendant au développement socio- économique de leur département. Cependant, elles ne le dispensent pas de la promesse qu’il leur avait faite au sujet du bitumage avant fin décembre 2015, de l’Avenue de la gare qui part de l’ancienne gare ferroviaire de Linguère au domicile du préfet. 

Le département de Linguère est certainement le seul du Sénégal, sinon l’un des rares départements qui ne disposent d’aucun kilomètre de route bitumée, en dehors de la Nationale qui traverse la ville pour aller vers Matam. C’est pourquoi, les populations tiennent énormément à la réalisation de ce projet, et l’attendent avec impatience. Et pour cause, selon elles, aucune des artères principales ou secondaires de la commune n’est bitumée. Les rares rues qui étaient construites en latérite depuis le temps du défunt maire  Magatte Lo en 1960, ont-elles fait remarquer, ont disparu avec le temps et le défaut d’entretien. 

Il faut rappeler que Magatte Lo, Daouda Sow, Djibo Ka, Habib Sy et aujourd’hui Aly N’gouille N’diaye, tous ont été membres des différents gouvernements qui se sont succédé depuis l’indépendance. Les Djoloff-Djoloff ne comprennent toujours pas pourquoi un si mauvais traitement est infligé à la commune de Linguère, qui n’a subi aucune amélioration de son plan d’urbanisation.

Rappelons également que Linguère a produit plusieurs officiers supérieurs pour le compte de l’armée nationale, dont les généraux Daouda  Niang et Coumba Diouf Niang, sans compter de nombreux colonels. 

Ce pendant, les populations de la commune de Linguère comptent particulièrement sur l’entregent du ministre Aly N’gouille N’diaye pour résoudre ce lancinant problème, d’autant que l’édile de Linguère est le plus jeune de ses prédécesseurs. 

Habib Sy a marqué ses différents mandats à la tête de la municipalité de Linguère par l’éclairage des deux côtés de la route principale de la ville par des lampadaires, de l’entrée de la commune à sa sortie, et qui fait la fierté de tout Djoloff-Djoloff. 

Certaines populations estiment que le ministre Aly N’gouille N’diaye devrait réduire ses dépenses de prestige au profit des dépenses  d’investissement de grande envergure comme le bitumage des  rues. Ce serait le meilleur souvenir qu’il pourra laisser aux Djoloff-Djoloff au lendemain de son départ du pouvoir, un jour ou l’autre.

C’est là où il est vraiment attendu par l’ensemble des Djoloff-Djoloff...

Correspondance régionale de  Mbargou DIOP.
Vendredi 5 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :