Le faux scoop de Leral.net: Je vois le président Wade régulièrement depuis 2001 (Par Cheikh Yérim Seck)


Le faux scoop de Leral.net: Je vois le président Wade régulièrement depuis 2001 (Par Cheikh Yérim Seck)
DAKARACTU.COM  Le site internet Leral, décidément intéressé par ma modeste personne (il me consacre un article par jour), a affiché sur sa "une" d'aujourd'hui: "Cheikh Yérim Seck retrouve son 'papa' Wade". Il écrit que j'ai été reçu par le chef de l'Etat mardi et que nombre des collaborateurs de ce dernier ont été étonnés de voir mon nom sur la feuille d'audience. Ces deux allégations sont mensongères. J'ai très récemment rencontré Abdoulaye Wade. Mais l'audience ne s'est pas passée le mardi. En outre, mon nom ne figurait sur aucune liste d'audience parce que je l'ai vu non pas à la présidence mais au palais. Je ne suis passé par aucune salle d'attente. J'ai discuté avec le président pendant plus de 2h en dehors de ses heures de travail. Pour l'information de ce site manifestement mal informé, je ne peux pas, en tant que journaliste, voir le président, qui est une source privilégiée pour moi depuis des années, dans les conditions indiscrètes d'une audience ordinaire. Je l'ai toujours rencontré dans des conditions qui garantissent la confidentialité de nos échanges. Je ne "retrouve pas [mon] papa Abdoulaye Wade". Le président me reçoit régulièrement depuis 2001. Le seul intermède au cours duquel notre relation a été interrompue, c'est aux pires moments de l'affaire des chantiers de Thiès, quand j'ai pris une position en adéquation avec le rapport de l'IGE et qui a finalement été confirmée par la justice.
Abdoulaye Wade est quelqu'un qui comprend mon attachement à la liberté d'expression et à mon autonomie de jugement. Et qui, même si nous ne sommes pas d'accord sur tout, me reçoit pour me donner ses idées sur la vie politique sénégalaise comme sur bien d'autres questions. Que leral se rassure donc: j'ai toujours rencontré le président et je vais continuer à le faire. Quoi de plus normal pour le journaliste politique que je suis ! Je ne vois pas en quoi cette entrevue est une information. C'est un non-événement, comme le sont mes visites récentes à Idrissa Seck, Macky Sall, Ousmane Tanor Dieng... Pour la gouverne de ceux qui font leur tartine de ma récente visite chez Wade, j'en ai rencontré et interviewé des chefs d'Etat...     
Vendredi 6 Janvier 2012
Dakaractu




1.Posté par alima le 06/01/2012 11:15
YERIM il ne faut même pas répondre à ces gens là car leur complexe envers toi est fou.mais nak ci kaw ci kaname rek tu es dans le bon chemin, ces gars n'ont rien compris parce que s'il pense que rencontrer le président est un événement pour toi c'est grave car après 10ans de jeune Afrique si je ne me trompe pas tu as coutoyé tous les chef d’état d’Afrique presque

2.Posté par moussa le 06/01/2012 11:37
NON Yérim ces gars n'ont rien compris et ils disent du n'importe quoi car tous les journalistes influents voient régulièrement les CHEF D’ÉTAT.

3.Posté par DXB le 06/01/2012 11:48
yerim on est toujours derriere toi,keep up the good work

4.Posté par laylow1 le 06/01/2012 16:29
CYS, vs dites que vs rencontrez régulièrement depuis 2001 le président wade, et d'autre part vs voulez ns faire croire aujourd'hui que cela est on ne peut plus normal. Personnellement j'en doute fort, car par rapport aux positions que vs affichez depuis longtemps, je ne vois pas quel intérêt vs et le président avez à vs rencontrer régulièrement, surtout que vs dites que ces audiences n'entrent pas ds le cadre des activités régulières ou officielles du chef de l'Etat..

5.Posté par Ousmane le 06/01/2012 17:31
Cheikh, tu dois aujourd'hui savoir que toin site est le plus lu au senegal. Par conséquent tes faits et gestes sont toujours observés. Et ce petit con de Dame Dieng a été justement averti par les proches de wade.
Je pense que tu es rendu aujourd'hui a une étape de ta vie dans laquelle Abdoulaye wade ne peut plus rien t'apporter. Les journalistes sénégalais sont pour la plupart complexés quand ils te voient.
Alors ne gâche pas tout en rencontrant ce vieux. Quelques soit, par ailleurs l'objet de la rencontre, je pense que tu ne devais pas le rencontrer en ce moment meme.. On te fait confiance quand meme

6.Posté par Babydoll le 06/01/2012 18:59
c'est quoi tous ces règlements de compte entre dakar actu et leral et qui plus est j'ai lu cet article sur le site leral par simple curiosité mais il n'y a rien de bien méchant sauf le "papa" utilisé je pense pour faire de la diversion et un peu de provocation mais si Yerim que je respecte énormément grâce à certains articles pertinents qu'il poste sur ce site n'a rien à se reprocher pourquoi se justifie t-il autant et même pis monte t-il sur ses grands chevaux. Come on, nous voulons de vraies news pas des règlements de compte please

7.Posté par souleye le 06/01/2012 20:11
il n'a rein de grave,un journaliste sénégalais d'un média d’État avait rencontré l'imam khomeiny à Paris;à son retour,il en a avait parlé à SENGHOR lors d'une audience privée à POPENGUINE,ce dernier l'avait félicité car ce journaliste avait donné à khomeiny de bonnes infos su Senghor et sa famille,de même que sur le SÉNÉGAL

8.Posté par fallnox le 07/01/2012 02:50
du courage seck; ils sont tt simplement jaloux parsk vous etes meilleurss k/eux

9.Posté par ousmane ethique le 07/01/2012 10:08
les gars il faut osez dire la vérité.cheikh yérim seck a fait une faute grave il faut le reconnaitre.moi personnellement je ne lui reprche pas avoir été au palais.je lui reproche le fait de dire que abdoulaye wade est bien portant et qu' il n'est pas malade c'est ca je dis que c faux et honteux.abdoulaye wade n'est plus fréquentable.yérim résaisi toi vous ne pouvez pas bleufer les senegalais.si tu veux l'argent de wade, tu veux ton déshonneur.la balle est dans ton champ. fallnox,souleye ,Ousmane, laylow1et autre niit soko beugué déko wakh deug.

10.Posté par wade=zero le 08/01/2012 07:52
Vous avez enleve mon commentaire dans ce site. Je persiste a dire que voir wade en secret dans ce contexte est faire preuve de manque d'ethique et de jugement. Il faut eviter les conflits d'interet d'autant plus que des gens vous reproche de vous laisser corrompre (l'affaire Dadis Camara par exemple).



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016