Le Vatican le maintient à son poste malgré la limite d’âge : Mgr Sarr reste le point Cardinal de l’église


Le Vatican le maintient à son poste malgré la limite d’âge : Mgr Sarr reste le point Cardinal de l’église
L’information est restée confidentielle : le Cardinal Adrien Sarr, qui espérait jouir de sa retraite après plus d’une décennie à la tête de l’Eglise du Sénégal, reste toujours maintenu à son poste par le Saint-Siège qui veut qu’il poursuive encore sa mission.
Du haut de  77 ans bien remplis, Monseigneur Théodore Adrien Sarr caressait la volonté de reposer son corps suffisamment fatigué par la lourde charge de la gestion du diocèse. Mais, il va continuer à assumer cette responsabilité après le «refus» du Saint-Siège de lui accorder sa retraite «bien méritée». Normalement, il faut donner sa démission le jour de ses 75 ans au Souverain pontife. Considérant son aura et son influence, le Pape a décidé de le laisser encore à la tête de l’Archevêché de Dakar pour continuer à assurer son rôle de point Cardinal de l’Eglise sénégalaise. En souhaitant aussi la poursuite de sa mission, la Conférence épiscopale régionale de l’Afrique de l’Ouest (Cerao) a conforté cette position du Vatican où il était en 2013 pour participer au conclave qui a élu le pape François.
Bien sûr, il faut assimiler ce «refus»  à une marque de confiance accordée au Cardinal Sarr qui a dépassé l’âge requis pour jouir de sa retraite. L’homme a, depuis plus de deux ans, célébré ses 75 ans, l’âge officiel de la retraite pour les prêtres et évêques. Il a été évêque depuis presque 30 ans et a servi durant 13 ans à la tête de l’archidiocèse de Dakar. Membre de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements et de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, il a été élevé au rang de Cardinal avec le titre de cardinal-prêtre de la paroisse romaine Sainte Lucie de Piazza d’Armi lors du consistoire du 24 novembre 2007 par le pape Benoît XVI.
Séduisant, adulé, Monseigneur Théodore Adrien Sarr, caractérisé par l’humilité et le souci accordé au sort des plus démunis, a arpenté toutes les marches avant d’atteindre le sommet de l’Eglise sénégalaise. Dans le domaine social, il est au cœur de la création de l’Ong Caritas-Sénégal, la construction de dispensaires et d’écoles catholiques dans les zones rurales, l’ouverture de centres de formation en agriculture et en élevage à Ndiebel et à Keur Bouba Diouf.
Né le 28 novembre 1936, Théodore Adrien Sarr est l’archevêque de Dakar depuis le 2 juin 2000 après avoir remplacé le Cardinal Hyacinthe Thiandoum. Théodore Adrien Sarr a fait ses études primaires et le premier cycle du secondaire au petit séminaire de Ngazobil. Ensuite, il entre au grand séminaire Libermann de Sébikhotane avant d’être ordonné prêtre pour le diocèse de Dakar le 28 mai 1964. Réputé par sa soif inextinguible du savoir, il passe son baccalauréat série A (lettres) avec brio au collège Sainte-Marie de Hann de Dakar. Il complète sa formation par une licence de Lettres classiques à l’Université de Dakar en 1967 après son ordination.  A la fin de ses études, il exerce des ministères paroissiaux tout en étant professeur de latin et grec, puis directeur du petit séminaire de Ngazobil entre 1964 et 1967. Entre 1968 et 1974, il prend la tête du grand séminaire de Sébiko­tane. Nommé le 1er juillet 1974 évêque du diocèse de Kaolack , il est resté à sa tête pendant 26 ans.  
Par ailleurs, il a assumé plusieurs responsabilités au sein de la Conférence épiscopale regroupant les évêques du Sénégal, de la Mauritanie, du Cap-Vert et de la Guinée-Bissau. Après avoir été son vice-président pendant 12 ans, il préside la Cerao depuis 2003.

Le Quotidien
Jeudi 16 Janvier 2014
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016