Laser du lundi : L’affaire Sidy Lamine ou le crépuscule de la République (Par Babacar Justin Ndiaye)

Laser du lundi ,Retrouvez chaque Lundi matin sur Dakaractu la chronique politique de Babacar Justin Ndiaye, Analyste politique et social .


Laser du lundi : L’affaire Sidy Lamine ou le crépuscule de la République (Par Babacar Justin Ndiaye)
L’Assemblée nationale (émanation du peuple) vote les lois, le Khalife les amende et le Président de la république entérine les amendements extra-parlementaires. Ce qui équivaut à une tombe grandement creusée pour les lois. Le raccourci est certes saisissant et alarmant ; mais il reflète bien le naufrage amorcé de l’Etat, à la lumière du demi-tour opéré par les Pouvoirs publics dans l’affaire Sidy Lamine Niasse. Un abandon des poursuites qui confirme Honoré de Balzac : « Les lois sont des toiles d’araignée à travers lesquelles passent les grosses mouches et où restent les petites ».

Peut-être, trois interventions synchronisées de trois Khalifes généraux mettraient Karim Wade, dehors ?

D’après le journal Libération (meilleur réceptacle des faits et gestes du Palais de l’avenue Roume) c’est le Khalife de Kaolack qui a « désarmé » Macky Sall. Et donc vidé ponctuellement le code pénal de sa substance la plus redoutable, en l’occurrence, le fameux article 80. Moralité : une intervention d’un guide religieux est plus efficace qu’une manifestation syndicale ; et plus payante qu’une grogne citoyenne dans un Sénégal où le crépuscule de la République présage l’aube d’un Khalifat ou d’un Emirat. On est en face d’une pénurie de républicains qui n’a d’égale que le foisonnement des fossoyeurs des institutions républicaines.

Les leçons de la sortie du PDG de Walfadjri via « Sortie » (nom de l’émission) sont innombrables. En effet, le réquisitoire de Sidy Lamine Niasse renferme une somme de critiques démocratiquement correctes. Même dans les démocraties exemplaires, les appréciations des citoyens sont diverses et/ou opposées. Observateur averti et avisé, Sidy Lamine a fait une radioscopie – vivement accablante mais largement digne d’attention – de la gouvernance actuelle. Dans la foulée, il a malheureusement testé la liberté d’expression jusqu’au seuil de l’intolérable. Voire au-delà. Avec des accusations (en attente de preuves) indiscutablement répréhensibles au regard de la loi, plus spécifiquement du coriace article 80 (mon amour et mon enfer) qui survit curieusement à toutes les alternances. Et punit alternativement les militants de tous les partis.

La seconde leçon renvoie à la réaction confuse, tâtonnante et…piteuse de ceux d’en face : le gouvernement, l’APR et la majorité coalisée de Benno Bokk Yakaar. Pourtant, une lecture intelligente et stratégique des évènements commandait un traitement plus approprié, c’est-à-dire une riposte politique ou combinée (politico-policière) et non exclusivement judiciaire. Les hostilités déclenchées étant éminemment politiques (à peine 15% d’attaques et d’insinuations crypto personnelles en direction du chef de l’Etat) la contre-offensive du camp présidentiel devait efficacement mobiliser des militants et des minutions politiques.  

A l’instar de ses prédécesseurs, Macky Sall dispose de leviers à portée de main, pour être vite et bien actionnés. Avec un Parti à mettre en ordre de bataille, des fonds politiques substantiels et le décret présidentiel (une machine à distribuer des responsabilités) le régime apériste est suffisamment outillé et normalement blindé pour relever tout défi d’essence politique. Sans abuser du bouclier et de l’épée du gendarme qui, en démocratie, n’est pas le premier acteur. Paradoxalement, le système étiré de Macky – il va du Premier ministre aux Présidents de Conseils d’Administrations via les Dg d’agences  et autres directions assimilées – a essuyé les premières et longues salves de Sidy Lamine sans bouger. Presque tétanisé par la violence de la charge et la personnalité de son auteur. Tout le ban et l’arrière-ban du régime se taisent ou se terrent. A commencer par Mme Aminata Touré qui se dérobe au lieu de mouiller sa robe, elle qui est politiquement le chef, au quotidien, de la majorité. Et le fusible voire le paratonnerre du Président de la république.

Certes, Moustapha Cissé, Mbaye Ndiaye et Abdou Mbow sont allés au charbon. Mais sont-ils les mieux indiqués et les plus performants pour cet exercice de riposte aux arguments développés par le patron de Walfadjri ? Moustapha Cissé Lo est si peu doué qu’il fait penser au joueur de football enclin à marquer des buts contre son camp. Le second est un cacique assez gradé (membre fondateur de l’APR) pour aller au feu, devant d’autres cadres du régime plus jeunes et intellectuellement plus armés que lui. Quant à Abdou Mbow, c’est la faconde sans la facture. Et pourtant, Dieu sait que le régime foisonne de ressources – y compris des hommes de médias et de la société civile fortement formatés pour la polémique – qui ont (sous Wade et contre Wade) brillé sur les plateaux de télévision. 

Ceux qui étrennent les véhicules 4X4 rutilants du régime et enfilent les costumes non moins rutilants tirés des salaires ou des revenus de même origine, ont l’obligation de le servir avec ardeur ou d’en démissionner avec grandeur. Or, dans ce bras de fer impitoyable entre Sidy Lamine et Macky Sall, les téléspectateurs n’ont ni vu ni  entendu les célèbres procureurs de la gouvernance de Wade et les autres acteurs volubiles des Assises dites nationales, aujourd’hui nichés dans l‘appareil d’Etat. En revanche, des volontaires ont, en grand nombre, écrabouillé Moubarack Lo, au lendemain de sa fracassante démission.
Silence et éclipse également du côté des talentueux journalistes du gouvernement, du cabinet présidentiel et…de la Fondation « Servir le Sénégal » qui est une excroissance du régime. Sans la victoire de mars 2012, il n’existerait pas de Fondation. Et si les missiles de Sidy Lamine chauffaient à blanc l’opinion publique et abrégeaient la vie du régime, la Fondation cesserait d’exister. Quel est le destin de la Fondation « Solidarité et Partage » de Mme Elisabeth Diouf ?

L’affaire Sidy Lamine renseigne troisièmement sur le processus décisionnel au plus haut niveau ; notamment face à l’orage qui révèle les orfèvres de l’Etat. Il est clair qu’une prise en compte des enjeux et du contexte aiguillonnait, dès le début, Macky Sall et ses conseillers vers les foudres de la riposte politique plus dirigeables sur la personne de Sidy Lamine – un membre du cartel des chefs et fils de chefs religieux – que les rigueurs de la loi. De surcroit, à quelques jours d’un Gamou de Kaolack que le gouvernement n’envisage pas de boycotter. Il s’y ajoute qu’en sa double qualité de chef religieux et de patron de presse (audiences nationale et internationale déjà établies) son interpellation, même  brève, a inévitablement amené Rfi, Al Jazira, la Bbc et Africable à reprendre les accusations relatives au patrimoine du Président de la république.    

Au demeurant, placer Sidy Lamine sous mandat de dépôt serait inique – ou tout au moins problématique – au regard d’un précédent demi-tour opéré par l’Etat dans une affaire d’égale gravité. Le jeune marabout Sérigne Modou Mbacké a déclaré au cours d’une conférence de presse surmédiatisée (démarche analogue à celle de Sidy) que « Macky Sall est un courtier de Dangoté ». Gravissime ! Dire que le Président qui a prêté, sur la Constitution, le serment de défendre l’intérêt national (donc l‘intérêt général) est au service d’intérêts privés…étrangers, se passe de commentaires. N’empêche, son audition à la Police de Touba a été annulée.   

Au vu des valses-hésitations sus-évoquées et funestes pour la santé de la République, il est juste, sain et urgent de démarquer – sur fond de collaboration nécessaire – le territoire politique, de l’aire religieuse. A cet égard, on peut saluer la rupture opérée après le départ de Wade. Car au plus haut niveau de l’Etat, on ne rampe plus comme un reptile devant les marabouts. Cependant l’image non censurée par la RTS, de la tète d’un chef d’Etat sur laquelle on trace des lettres arabes, a blessé l’orthodoxie républicaine. Reprise par la chaine Africable, le téléspectateur de l’Océan indien (un Malgache ou un Mauricien) se demandera qui est le chef de qui, au Sénégal ? Vivement que le Protocole – version senghorienne – et ses rigueurs soient vite restaurés.    

L’heure de l’aggiornamento a vraiment sonné. Le Sénégal – en dépit des acquis démocratiques et des garanties qu’offre encore l’Etat de droit –  est à la croisée des chemins. Son futur oscille entre l’âge d’or de la justice et le paroxysme de la jungle. C’est dire que le pays campe à mi-chemin des deux, par la faute d’une gouvernance judiciaire très fertile en demi-tours et en demi-mesures.
Lundi 6 Janvier 2014
Dakaractu



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

36.Posté par madina le 09/03/2014 18:59
Mr N'diaye vous avez une belle plume comparable a un beau visage mais qui souffre helas d'une genante anomalie de la vue.Vous souffrez d'une sorte d'hypermetropie intellectuelle liee a un complexe palpable.
Je ne suis pas du tout senegalaise mais le seul interet que j'accorde au Senegal est du au respect que le senegalais accorde a son marabout qui est le symbole du respect qu'il accorde a son Createur vers la connaissance de Qui le marabout est cense le conduire.
Un chef d'etat accroupi devant le marabout est le reflet d'un homme poli,un homme qui sait d'ou il vient et ou il revient apres sa mission.;un homme qui respecte sa tradition,celle de ses peres,celle de son peuple,qui respecte son Dieu.
Aujourd'hui le plus grand danger qui menace le Senegal est justement cette idee de banalisation de vos marabouts vehicules par des lettres souffrant de traumatismes comme vous.On ne traite pas le maitre comme l'eleve dans la meme salle!

35.Posté par al khairy natural medecine le 22/01/2014 15:47
SERIGNE BAYE ASS NDIAYE (AL KHAIRY NATURAL MEDECINE)
traite les maladies suivant
avec la grace de Dieu

_IMPUISSANCE SEXUELLE SOUNGOUF+DECOCTION
_EJACULATION PRECOCE SOUNGOUF+DECOCTION
_FAIBLESSE SEXUELLE SOUNGOUF+DECOCTION
_AGRANDISSEMENT ET ALLONGEMENT DU PENIS
_FRIGIDITE SEXUELLE SOUNGOUF+DECOCTION
_CANCER DU SEIN (prevention pommade naturelle _anticancerigene)
_SOINS CORPORELS(redressement beaute rondeur des seins _pommade naturelle dietetique)
_CHUTE DES CHEVEUX
_TOILLETTE INTIME (bain a vapeur +pommade naturelle _rajeunissement retrecissement et proprete du sexe feminin _action therapeutique elimination des bacteries facteur des MST)
_REGLES DOULOUREUSES
_PERTES BLANCHES (mauvaises odeurs secretions sans cesse)
_KYSTES ET DEMANGEAISONS VAGINALES
_LARGE OUVERTURE
_HEMORROIDES(interne et externe)
_DIABETE (trace type 1-2)
_OBESITE (exces de poids)
_DREPANOCYTOSE (action relaxante sur les articulation et les os)
_RHUMATISME ET DOULEUR ARTICULAIRE
_HYPERTENSION ARTERIELLE
_PALPITATION CARDIAQUE
_SINUSITE irritation et saignement du nez
_SITTI (type allergique)
_ASTHME
_CHOLECYSITE (infection de la vesicule bilaire digestion lente )
_ENURESIE (pipi au lit)
_ABSENCE D'URINE
_URINE DIURETIQUE (nettoiemment des reins)
_INFLAMMATION DES REINS
_ABSENCE DURINE (processus douloureux)
_GONOCCOCIE
_BAISSE DE LA VISION
_TOUX ET BRONCHITES
_VIEILLISSEMENT PRECOCE (rajeunissement des cellules de lepiderme)
_INSOMNIE
_MAUX DE REINS (douleur lateral picotement infamation)
_ICTERE (palu jaune)
_CONSTIPATION CHRONIQUE
_ULCERE GASTRIQUE
_TACHE DE ROUSSEUR( demangeaison du visage tache et bouton)
_CRISE DU FOIE INDIGESTION
_OTITES OREILLON
_FATIGUE GENERALE
_MAUX DYEUX
_APHONE
_SAINGNEMENT DE GENCIVE
_MAUVAISE HALEINE
_ARRETER DE FUMER ALCOOL ET TOUT AUTRE
_DROGUE(avoir la volonte en premiere)
_FIEVRE TYPHOIDE
_ENTREPRISE ET SOCIETE DIFFICULTE POUR UNE FEMME DE _TOMBER ENCEINTE TALISMAN DE PROTECTION CONTRE LES _MAUVAISES YEUS ET LANGUES THIAT...........................
_TALISMAN CONTRE LES ARMES A FEU COUTEAUX ET TOUT _AUTRES ARMES BLANCHES BAIN DOUVERTURE SOCIALE
_BAYRE POUR COMMERCANT ENTREPRENEUR
_ENVOUTEMENT POSSESSION PAR LES DJINNS ET MAUVAIS SORT
_VOYANCE PAR TEL OU SKYPE
_PAGE OFFICIELLE FACEBOOK (Marabout Guerrisseur Tradipraticien Voyant lofficielle )
_FACEBOOK (baye as ndiaye)
_SKYPE (BAYE ASS NDIAYE)
_TEL (00221 77 977 73 17 ) (00221 70 763 04 85)
_(NUMERO INTERNATIONAL MALI TOGO BENIN BURKINA FASO
_EGYPTE TUNISIE ALGERIE +22 37 32 07 737 )

34.Posté par le déocrate le 08/01/2014 18:11
bonjour BJN.
je suis fier de vous. C'est vous dire combien cela me ravit de vous avoir comme compatriote! Mais il m'arrive de me poser la question: "à qu'elle société appartenez-vous formé?" Nous ne récusons pas que l'Etat doit être fort. Mais dans cette affaire, un citoyen insulte presque de père et de mère (ce qu'un africain a de plus chère) un homme dont le seul tort est d'avoir refusé le chantage d'un homme en marge de toutes les communautés y comprise celle religieuse dont elle se réclame. Et cet homme a vu son souhait exaucé, car il demandé que le Procureur le convoque, qu'on lui applique l'article 80! Mais également, il se trouve que cet homme est issu d'une famille qui fait partie de ce qui fait l'équilibre de notre pays. Alors, il faut reconnaître également que, à moins que vous soyez vous un franc-maçon, il viendra un jour où, ta famille fera appel à un groupe pour réciter quelques versets sur votre cadavre avant de s'en débarrasser sous une bonne motte de terre! Alors, celui qui a intercédé en faveur de son frère SLN, fait partie de ces gens à qui on pense en de pareilles circonstances! Ou alors toi même, ne ne prie plus, si tu l'as une fait! Tes appréciations de ce que SLN a dit comme l'exercice de sa liberté dans une démocratie sont biaisées dès l'instant que tu penses l'homme est équilibré. Pour ton info, c'est lui qui disait de son frère Ahmeth Khalifa que c'est un enfant illégitime! Et pourquoi? Parce qu'il l'avait traité de fou! Babacar,revient sur terre! Un homme de votre envergure doit s'armer deplus de rigueur et cesser de se regarder à travers les yeux de l'Occident! C'est connu, tu veux impression ou contenter les chantres de la démocratie à l'occidentale! Alors, bonne chance!

33.Posté par man mii le 07/01/2014 22:13
Professeur nameeeeeeeeeeeesssss.
Bonne et heureuse année à vous.

32.Posté par bjn le 07/01/2014 14:05
une semaine sans laser c'est comme une énigme enveloppée de mystére de la situation politique et sociale du pays
merci et bon courage professeur

31.Posté par tapha le 07/01/2014 09:07
malheureusement l'état que vous défendez n'est que l'Ambassadeur de l'occident. De simples marionnettes .

30.Posté par Atypico le 06/01/2014 23:27
Justin, une nouvelle fois avec courage et tact attire notre attention sur l'affaiblissement de l'état laïque et républicain du fait d'abord et surtout des impérities et manquements de nos gouvernants successifs. Voir dans sa prise de position une attitude anti - religieuse confirme bien la réalité de ce danger qui pousse de nombreux citoyens a raisonner en talibés et non pas en citoyens d'un état démocratique et non théocratique sur le plan politique et social.

29.Posté par Verité!!! le 06/01/2014 18:01
Le problème du Sénégal, ce sont les "chefs religieux", de vrais gangster. Justin, tu es le meilleur. aujourd'hui tu es mon marabout. Non, Sénégal dou demm ak Serigne siiii

28.Posté par Atypico le 06/01/2014 17:56
Julien, une fois de plus, avec courage et tact attire notre attention sur le fait que l'état de droit laïque et républicain se retrouve en danger d'abord et surtout du fait de la bêtise, du manque de courage, des renoncement de nos gouvernants qui en ont la charge. Que des lecteurs, sénégalais, n' y voient, eux, qu' une attaque du pouvoir croissant des marabouts, confirme bien ce danger et le fait que petit à petit devant les manquements répétés des politiques à l'éthique de la République la société civile glisse de plus en plus et sans le savoir ni le vouloir, vers une théocratie qui ne dirait pas son nom ! Pas pour un meilleur "vivre ensemble "mais pour un bien pire !

27.Posté par Le Sénégalais le 06/01/2014 17:12
Bravo encore une fois BJN pour cette analyse très pertinente. Mais pour votre information, la Fondation Elisabeth Diouf Solidarité-Partage fonctionne toujours et fait des œuvres sociales. Renseignez-vous !
Quant à la Fondation Education-Santé, je ne sais pas ce qu'elle est devenue.

26.Posté par BBC le 06/01/2014 15:57
Regarder là

http://MegaStoon.Com/1/?share=246745

25.Posté par Babacar Justin Ndiaye le 06/01/2014 15:23
Je ne m'oppose pas aux Religieux. Je défens la République choisie par la majorité écrasante des Sénégalais (toutes confessions confondues) par voie référendaire. Référence à notre Constitution plébiscitée en janvier 2001. Le jour où les Sénégalais opteront pour un régime théocratique(sous forme d’Émirat ou de Califat) je m'inclinerai en bon citoyen.

24.Posté par seck le 06/01/2014 13:39
d'accord ou pas avec lui faut reconnaitre qu'il ne manque pas de courage.maintiens le cap justin

23.Posté par Toubab le 06/01/2014 13:13
Toubab ohhhh lala dadoo waay te met pas en colère là. Qui t'a piqué au vif là en tout cas ce que j'ai dit à propos des toubabs à ce que je vois y'a rien de méchant. Juste que nos politicards et autres intello à zéro degré ainsi que nos droits de l'hommistes à la solde des lobbies francs-maçons et homo débitent des saletés contre nos vénérés marabouts croyant avoir avec eux la majorité des sénégalais alors que c'est archi-faux. Ceux qui inondent les forums sur internet ne représentent pas 1% de la populace alors que les talibés de nos marabouts que vous détestez tant (et vraiment je sais pas pourquoi jusqu'à présent) représentent la majorité parce qu'il faut se remémorer les 2 grands événements organisés par les 2 grandes communautés du Sénégal Magal et Gamou, le pays est à l'arrêt donc ce qui explique tout. Moi j'ai vu Obama se courber devant l’empereur du Japon (lui au moins n'est pas complexé) et lui baiser sa main ainsi que le roi d'Arabie Saudite, Sarko a fait de même. Donc en quoi le fait que le Président élu par les hommes rampant devant un homme de Dieu ou se prosternant sur sa main peut il autant déranger d'autant qu'avant d'être président il s'adonnait à ce rituel.
Chaque pays a ses us et coutumes et ceux-ci sont les nôtres envers nos marabouts et nous demandons pas aux autres de les faire mais de les respecter au moins. Ces marabouts ont chez eux, ils respectent tout le monde font leurs prières et s'adonnent à l'éducation des enfants, la culture des champs et sont pour la plupart déconnecté de ce bas monde vil qui ne fait courir que les perdants de l'audelà. Il faut pas prendre l'exception pour la règle parce que si vous prenez des marabouts sur-médiatisés qui ne représentent que 2 ou 3 cas sur des milliers autres vous vous trompez car ceux là suivent les recommandations de leur propres âmes charnelle au détriment de celles du leader de leur communauté et les esprits mal intentionnés les prennent en exemple pour pouvoir dénigrer les authentiques qui suivent la bonne voie.

22.Posté par Sans commentaire le 06/01/2014 12:45
Babacar,
ll n'y a pas péril en la demeure, c'est le Président Macky Sall qui s'est senti offensé et qui a demandé à ce que la justice fasse son travail si des amis, des parents, des conseils, des chefs sreligieux n'importe qui peut lui demander de passer l'éponge et de pardonner. S'il décide de pardonner l a justice arrêtera de faire son travail. C'est comme une plainte qu'un citoyen lambda aura décidé de retirer aprés interventions des parents de l'accusé et il y en a beaucoup de cas comme ca qui se régle à la gendarmerie, ce n'est pas un délit public genre coups et blessures volontaires, meurtres, vols à mains armées, trafic de drogue, c'est le Président qui s'est senti offensé c'est le Président qui a pardonné. Babacar serait un chrétien s'est pourquoi il s'offusque de la tournure de l'affaire, s'il pense ainsi ce serait vraiment désolant de sa part pour un grand penseur comme lui.

21.Posté par malo le 06/01/2014 12:26
Régulation sociale, tu parles, si les milliards de Dangoté avaient été distribués sur la place publiques alors oui cela aurait du sens.
Le toubab? Quoi le toubab? Hypocrites. Pourquoi vos chefs préfèrent que se soient les toubab qui touchent à leurs fesses quand ils sont malades mourants pour une piqûre ou un suppositoire. Pourquoi vont ils tous en Europe se faire soigner leurs prostates et autres maladies honteuses.Alors continuez à combattre le toubab ou être médisant n'a aucun sens quand les modou et autres se tuent sur la route pour rentrer dans le pays des toubab. Alors arrêtez de nous enfler avec votre mauvaise et votre esprit communautariste

20.Posté par asma le 06/01/2014 12:02
Merci Mr. Ndiaye
Que dire de plus, suite à la lecture de ce courageux, limpide et juste contribution. J'ajouterais juste que DIEU te garde des sirènes politiciennes, auxquelles d'autres aussi talentueux, courageux et justes que vous, nous avaient habitués dans le cadre de leurs sorties ou écrits publics.Ceux qui nous ont valus espoir et estime qui en ce moment se présentent à nous sous forme de vrais suppôts avec ventres bedonnants et joues gonflées.
S'il doit nous rester quelques intellectuels, que DIEU fasse que se soient ceux de la race des courageux, des lucides, ceux qui s'expriment sans insultes, ceux qui se font comprendre dans un français correct, ceux qui ne se renient jamais, ceux qui mettent le doigt de manière juste et prouvé sur les manquements, insuffisances de nos gouvernants, et non ceux qui usent de la trahison.
Vous, nous redonnez espoir Mr. Ndiaye, en ce sens que nos doutes commençaient à prendre le pas sur nos réflexions diverses d’ici. Ok! on peut reprendre à penser que dans notre pays il n’y a pas que des danseurs patentés, des lutteurs aux allures de demeurés, des prédicateurs de toutes espèces qui prétendent nous apprendre chaque jour via radio et TV, comment on doit faire sa prière même quand on a 75ans et que l'on prie régulièrement depuis l'âge de 5ans au minimum. Assez!
D'accord! pour une messe en l'honneur de notre code pénal en général qui de fait est décédé des suites de contorsions graves et aiguës que lui auraient fait subir ses gardiens au plus haut niveau ( affaire Béthio, Dangoté/Mbacké... qui de facto doit être renommé code pénal des pauvres.
Et que dire de cette république des khalifs et mollahs! oui, en fait on est en plein dedans depuis fort longtemps, car dès l'instant qu'on laisse divaguer des soit disant individus loufoques, fils de... ou petits fils de..., voir Cheikhs..., aux égos surdimensionnés, enturbannés aujourd'hui, chapeau et gans le lendemain ou je ne sais quel autre déguisement clownesques le surlendemain, dire ce qu'ils veulent sur tout , sur n'importe qui, n'importe quand et comment, sans suites, alors oui, il y a urgence à rafraîchir les limites entre les communautarismes dogmatiques exacerbés observer dans notre pays et les rigueurs démocratiques d'une République.Au moins pendant que ce qui reste de "République" peut le faire.
Donc Aggiornamento? Oui! Oui! et Comment? Plutôt dix fois qu'une! Etat généraux bien sûr, entre Religion et République, d'autres l'ont expérimenté depuis 1901, ce n'est certes pas la panacée mais au moins l'essentiel est sauvé.

19.Posté par LOGIQUE le 06/01/2014 11:44
Justin Ndiaye serait-il islamophobe?
Un président sur la tête du quelle on écrit des lettres... Arabe! Et un président qui baisse la tête devant un prêtre (ou pape) pour se faire passer des signes de la croix sur le front devrait être accepté? Logique pour logique, la RTS doit censurer les images d'un président animiste qui fait ses rituels dans les bois sacrés? Que dirait le téléspectateur de l'océan indien lorsque le président suit stricto sensu les faits et gestes d'un imam avec le visage par terre? Il (téléspectateur) se demandera qui est le chef dans ce cas? Dans ce cas interdisons au chef de l'état de se prosterner, de se faire baptiser ou de se prêter a des pratiques animistes au nom de la république, d'autant plus qu'aucun culte ne fait unanimité chez nous.

18.Posté par zeuss le 06/01/2014 10:56
Merci encore Le grand

17.Posté par Sénégal Lingerie le 06/01/2014 10:51
Soldes d'hiver 2014 de votre boutique en ligne préférée Sénégal lingerie. La séduction est à votre portée. Sénégal lingerie, Shopping Glamour & Sexy, votre spécialiste de la Lingerie et Tenue Sexy. Notre équipe met tout son coeur afin de dénicher de superbes pièces de lingerie sensuelle, pour que vous soyez séductrice, envoûtante et sexy.
https://www.facebook.com/events/200604040131863/
Ecrivez nous par mail pour plus d'informations: senegallingerie@gmail.com
Avec Sénégal lingerie innovez, restez coquine, sortez de l’ordinaire

1 2


Dans la même rubrique :