Jay-Z : Le procès qui tombe mal


Jay-Z : Le procès qui tombe mal

Vu la fortune cumulée de Jay-Z et Beyoncé, trouver 50 millions de dollars ne sera pas forcément la chose la plus difficile du monde, mais ça fera quand même mal à leur portefeuille. Et c’est la somme que réclame le rappeur Birdman à Jay-Z. Le premier, détenteur de la société Cash Money, poursuit le deuxième en justice, en s’en prenant à Tidal. Cette plateforme de musique en streaming payante a été lancée il y a quelques mois par Jay-Z et une flopée d’artistes, mais le succès de cette interface peine encore à poindre. D’après Birdman, Tidal diffuse illégalement des chansons de Lil Wayne sans en avoir demandé le droit à Cash Money qui détiendrait l’exclusivité d’exploitation de ces morceaux. Dans le document qu’il a fait parvenir à la justice, Birdman affirme que la société de Jay-Z utilise la musique de Lil Wayne dans « une tentative désespérée et illégale de sauver un service de streaming qui lutte pour survivre », rapporte TMZ.

De son côté, Tidal affirme que Lil Wayne a cédé des droits de diffusion en échange de parts dans la société, mais Birdman est formel : Lil Wayne n’était légalement pas en mesure de céder des droits qu’il avait déjà accordés à Cash Money… Si les affirmations de Birdman sont vraies, ça sent le roussi pour Jay-Z.

Jeudi 16 Juillet 2015
Dakaractu




1.Posté par Serge le 17/07/2015 01:58
Je Suis Un Togolais De 33 Ans.Je Parle Le Francais



Dans la même rubrique :