JUSTICE : Abdoul M'baye mouillé dans une affaire de faux, usage de faux et bigamie

L’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, risque de gros déboires. Après l’affaire Abdoulaye Diakhaté, qui lui a valu un procès pour faux, usage de faux et escroquerie, et celle de Hissène Habré dans laquelle il était visé pour blanchiment d’argent, il risque cette fois-ci d’être encore poursuivi pour faux, usage de faux, et… bigamie.


Et c’est le Tribunal départemental de Dakar, qui a déclenché l’affaire, avant que le Procureur de la République ne demande à la Dic d’enquêter. Les investigations, qui ont débuté le mois dernier et entraîné les auditions de plusieurs personnes dont Abdoul Mbaye, le 20 novembre, durant plusieurs heures, révèlent des faits accablants pour ce dernier.
De ce qui ressort des informations détenues par Dakaractu, l’affaire implique un haut magistrat, aujourd’hui décédé, un Officier d’état-civil et un Greffier en Chef, retraités. Elle remonte à 1994, année au cours de laquelle, Abdoul Mbaye, qui avait épousé Aminata Diack depuis 1982 (en optant pour la monogamie et la communauté des biens), décide de changer le régime juridique de son mariage. Ce qui est formellement interdit par la loi, précisément le Code de la Famille. Mais, cet état de fait ne freine pas le fils de feu Kéba Mbaye, qui décide avec l’aide du Président du Tribunal départemental de Dakar de l’époque, Abdoulaye Ba, de se faire faire une ordonnance rectificative, forcément frauduleuse.
Elle est délivrée sous le numéro N°685, le 26 mai 1994, et porte les signatures du haut magistrat et du Greffier en Chef, Me Hyacinthe Gomis. Le jour même, Adama Thiam, Chef du Centre d’état-civil secondaire de l’hôpital Principal de Dakar, est appelé par le Président du Tribunal départemental de Dakar pour aller raturer le certificat de mariage en y portant la mention suivante : «Jugement ordonnance rectificatif N°685 du 26/05/1994 – Tribunal départemental de Dakar. Le régime communauté des biens est désormais supprimé et remplacé par la séparation des biens. Dont mention le 26/05/1994». Des violations de la loi que les mis en cause, Me Hyacinthe Gomis et Adama Thiam, aujourd’hui retraités, ont reconnu à la Dic.
Quatre ans plus tard, Abdoul Mbaye prendra une deuxième épouse, Bilo Wane, commettant ainsi en connaissance de cause le délit de bigamie.
Les choses se corsent lorsqu’en 2012, Ndèye Khady Diagne Ngom, Présidente du Tribunal départemental de Dakar, décédée dernièrement, débusque le certificat de mariage raturé. Elle met devant ses responsabilités Adama Thiam, qui, pour se tirer d’affaire, rature à nouveau ledit document. Il efface la mention «jugement ordonnance rectificatif N°685 du 26/05/1994 – Tribunal départemental de Dakar. Le régime communauté des biens est désormais supprimé et remplacé par la séparation des biens. Dont mention le 26/05/1994», et remet en place «la communauté des biens». Un changement qu’ignore Abdoul Mbaye lorsqu’il introduit, il y a quelques mois, auprès de la même magistrate une requête aux fins de divorcer de Aminata Diack.
La suite est dite plus haut : la Présidente du Tribunal départemental de Dakar écrit au Procureur pour dénoncer cet énorme forfait. A son tour, le Procureur active la Dic, qui découvre des faits renversants.
Le plus rocambolesque dans l’affaire, est que la fameuse ordonnance a carrément disparu. Abdoul Mbaye nie n’avoir jamais disposé d’une copie. Adama Thiam argue avoir perdu celle qu’il avait, lors du déménagement du Centre d’état-civil. Quant à Hyacinthe Gomis, il persiste et signe : l’ordonnance a bel et bien existé.
En tout et pour tout, mis dans une mauvaise posture lors de son audition, Abdoul Mbaye a déployé une maladroite stratégie de défense consistant à dire qu’il a eu l’accord de son épouse pour procéder à cette rectification frauduleuse, et leur motivation était de constituer chacun des patrimoines en empruntant aux banques. Prié de s’expliquer sur le tripatouillage de son certificat de mariage et son autre mariage, alors qu’il a opté pour la monogamie, l’ancien Premier ministre a servi aux policiers des histoires à dormir debout.
En somme, il n’est pas exagéré de dire que Abdoul Mbaye a fort à craindre dans la suite que le Parquet de Dakar va réserver à cette affaire.
Mercredi 2 Décembre 2015
Dakar actu



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

23.Posté par MYRIAM le 04/12/2015 17:22
Je rebondis sur les propos de "Fateli" pour confirmer que "le fils" a mis de côté les conseils avisés "du Père" qui doit se retourner dans sa tombe en ce moment. On ne répudie jamais impunément une "Awo" comme on les appelle chez nous, de manière aussi inélégante, quelles qu'en soient les raisons. Pense t'il à ses enfants ? Il semble oublier que sa femme est médecin, donc intellectuelle : elle réfléchit contrairement à d'autres directeurs de conscience qui lui font faire toutes sortes de bêtises, dans le sens de leurs propres intérêts. Tant que A. MB n'ouvrira pas les yeux, il ne sera jamais à l'abri de telles situations. Il aurait pu épouser autant de femmes qu'il voudrait sans user de ce dangereux subterfuge : faux, usage de faux et bigamie : la justice n'a qu'à faire son devoir.
Dieu ne se trompe jamais !

22.Posté par MYRIAM le 04/12/2015 13:07
Je rebondis sur les propos de "Fateli" pour confirmer que "le fils" a mis de côté les conseils avisés "du Père" qui doit se retourner dans sa tombe en ce moment. On ne répudie jamais impunément une "Awo" comme on les appelle chez nous, de manière aussi inélégante, quelles qu'en soient les raisons. Pense t'il à ses enfants ? Il semble oublier que sa femme est médecin, donc intellectuelle : elle réfléchit contrairement à d'autres directeurs de conscience qui lui font faire toutes sortes de bêtises, dans le sens de leurs propres intérêts. Tant que A. MB n'ouvrira pas les yeux, il ne sera jamais à l'abri de telles situations. Il aurait pu épouser autant de femmes qu'il voudrait sans user de ce dangereux subterfuge : faux, usage de faux et bigamie : la justice n'a qu'à faire son devoir.
Dieu ne se trompe jamais !

21.Posté par MYRIAM le 04/12/2015 11:10
Je rebondis sur les propos de "Fateli" pour confirmer que "le fils" a mis de côté les conseils avisés "du Père" qui doit se retourner dans sa tombe en ce moment. On ne répudie jamais impunément une "Awo" comme on les appelle chez nous, de manière aussi inélégalante, quelles qu'en soient les raisons. Pense t'il à ses enfants ? Il semble oublier que sa femme est médecin, donc intellectuelle : elle réfléchit contrairement à d'autres directeurs de conscience qui lui font faire toutes sortes de bêtises, dans le sens de leurs propres intérêts. Tant que A. MB n'ouvrira pas les yeux, il ne sera jamais à l'abri de telles situations. Il aurait pu épouser autant de femmes qu'il voudrait sans user de ce dangereux subterfuge : faux, usage de faux et bigamie : la justice n'a qu'à faire son devoir.
Dieu ne se trompe jamais !

20.Posté par Fana25 le 03/12/2015 22:56
Le prophète psl avait fait de la monogamie avec sa première Epouse et il a respecté sa parole et n'a été polygame qu'après la mort de cette dernière , donc arrêtez de dire des anneries . Cela existe bel et bien dans l'islam . C'est le respect de la parole donnée . C'est tout .

19.Posté par Victime d''''Abdoul Mbaye le 03/12/2015 21:20
Qu'ALLAH le très miséricordieux montre ta vraie face aix yeux du monde entier Abdoul Mbayen et que le tort q tu as causé à plusieurs personnes avec tes faux et usages de faux soient enfin découverts pr q la justice règne ... ci barké goudib al jummah dji

18.Posté par Hamidou Dia le 03/12/2015 12:45
Cette loi qui oblige un couple à s'unir selon l'option monogamie ou polygamie est une aberration pour tous les hommes à fortiori les musulmans. Aucun homme, ne doit accepter de signer un acte de mariage pareil qui engage son destin dont il ignore tout.

17.Posté par MANII le 02/12/2015 19:03
les Sénégalais doivent arrêter de signer monogamie !! On est des musulman ds un pays musulman; dans les pays non musulmans on te laisse pas le choix monogamie by force !! pourquoi pas ici polygamie vy force après libre à toi si tu vas être polygame ou pas !! Moi je suis monogame mais j'ai signe polygame on sait jamais ds la vie

16.Posté par Gref le 02/12/2015 18:55
Ndeysan. Ndeye Khady Ngom, présidente du tribunal. Femme de vérité juge exemplaire incorruptible. Des gens comme elles vont manquer à la magistrature

15.Posté par Kendofoul le 02/12/2015 18:31
Fouinez du côté de l'âpr
Vous verrez des choses beaucoup plus graves
Cherchez

14.Posté par Froufrou le 02/12/2015 17:39
L'image de jungle que nous dessinons dans notre indiscipline notoire bien sénégalaise n' à comme principal affluent que la faiblesse de la justice... Le tribunal n'est pas un lieu de masla.

13.Posté par moustapha le 02/12/2015 17:18
C'est une leçon pour nous les hommes il ne faut jamais signé pour la monogamie ou la communauté des biens ces des choses importées en occident .toubab you nioulyi attention .

12.Posté par Mayacine le 02/12/2015 17:01
Et alors c'est bien parce que c'est illégal qu'on le condamne quel est ce raisonnement bien Sénégalais que de dire que parce que tout le monde le fait, ce n'est pas grave. Surtout pour quelqu'un qui aspire à diriger ce pays mon œil !!!!!!

11.Posté par Commentaire le 02/12/2015 16:59
Vous me faites marrer, vous dites que toutes les personnalités ont recours à des juges pour falsifier leut état civil ? Ce sont les juges que vous insultez qui ne seront pas contents... Ce qu'a fait Abdoul Mbaye c'est du faux et usage de faux en écriture publiques et je suis désolé mais quand vous dites que tout le monde le fait, Vous mentez. Ceux qui le font en tout cas sont en prison

10.Posté par Mina le 02/12/2015 15:52
Je suis desolee mais meme si c vrai, Abdoul Mbaye n pas le premier ni le dernier a le faire au Senegal parmis les personalites. Bcp qui ont vu leur enfants signer la communaute de bein dans l'euphorie son passer derriere et effacer ou changer les informations. c illegal mais ca se fait tout le tps...et je parle en connaissance de cause... je ne dis pas que ce kil a fait est bien, mais kon arête de nous saouler avec des details qui touchent plus de 50 % des personalites chez nous

9.Posté par fateli le 02/12/2015 15:42
Bonjour Monsieur Mbaye
je voudrais en ces moments difficiles, vous conseiller de lire et de relire pour en retenir l' essentiel la celebre ''lettre d'un père à son fils.'' L'auteur est un celebre magistrat surement different de celui qui aurait probablement signé la fameuse ordonnance
vous y tirerez leçon en vous rappelant son modèle de vie et les sacrifices et turpitudes endurées par docteur votre bien aimée au temps de sa rédaction.

8.Posté par Éthique le 02/12/2015 13:46
Après ça ose nous parler d'éthique

7.Posté par Juge le 02/12/2015 13:44
Ça commence à faire beaucoup d'histoires pas net auxquelles il est mêlé

6.Posté par SECK le 02/12/2015 13:39
Mr le Premier Ministre, vous êtes le seul adversaire sérieux de Macky. Aujourd'hui ils feront tout pour vous mettre des batons dans les roues, mais il faut tout laisser entre les mains de Dieu.
Tu sera le 5ieme Président qu'ils le veuillent ou non incha Allah.
Qu'allah vous assiste...

5.Posté par DERT le 02/12/2015 13:08
Quand on veut être un homme public, il faut éviter de faire des acrobaties pareilles. Combien de musulman ont signé la polygamie et la séparation de biens sans jamais épouser une seconde femme, l'essentiel étant de se prémunir contre les vicissitudes de la vie. Et puis, après autant d'années de mariage avec une femme on ne la divorce pas Abdou, non. Respectons nos femmes.

4.Posté par Hapsa le 02/12/2015 13:01
Il va encore dire que c'est parcr qu'il constitue une menace sérieuse pour Macky (rires) qu'on s'acharne contre sa personne
On connaît la chanson par cœur
-affaire habre : "quand j'accueillais les milliards de Habre, les lois sur le blanchiment n'existaient pas encore"

-affaire d'escroquerie contre son client: "j'ai beaucoup d'ennemis on s'acharne contre moi parce que je battrai Macky en 2017"

-affaire toute nouvelle de faux et usage de faux: "je ne sais pas qui a falsifié mon certificat de mariage pour me permettre de prendre une seconde épouse mais ces gens mentent tous je n'ai rien fait, le greffier, ce juge et même la défunte Ndeye Khady Ngom c'est Macky et mes ennemis qui s'acharnent contre moi"
Mr Le Premier Ministre, si vous arrêtiez ce théâtre pittoresque et que vous fassiez tout simplement face à vos responsabilités ?

1 2


Dans la même rubrique :
Bétenty, l'abattue

Bétenty, l'abattue - 27/04/2017