IPRES : Le malaise Mamadou Sy Mbengue


IPRES : Le malaise Mamadou Sy Mbengue
Pas si sûr que si c’était à refaire, le Directeur général de l’Institution Prévoyance Retraites du Sénégal (IPRES) aurait tenté à nouveau le coup. En effet, Actusen.com a appris de sources dignes de foi que, pour précipiter le départ de Mamadou Sy Mbengyue de la tête de l’IPRES, une pétition est en cours de signatures au niveau de la Direction générale. Et devrait faire tache d’huile dans le tout le reste du pays. Démarrée à la Direction générale, celle-ci vise à «lapider» le boss de ladite institution. Qui, inspiré par on ne sait quoi, a voulu politiser l’IPRES, en créant un Mouvement devant regrouper les anciens retraités du Sénégal.
Pour rappel, c’est ce samedi 27 août, à Thiès, qu’il devait être procédé au lancement d’une structure politique dénommée, «Mouvement pour l’émergence et le bien-être des séniors», qui devrait regrouper tous les retraités, estimés à 500 000. Et ce, disait-il, récemment, avec la «bénédiction» de Macky Sall que le Mouvement ambitionne de «réélire» à l’élection présidentielle de 2019». L’initiative avait d’autant plus irrité plus d’un agent de l’IPRES que c’est à l’issue d’une tournée nationale aux frais de l’Institution qu’il a émis cette idée peu patriotique, lui reprochait-on. «Après avoir bouclé une tournée dans les 14 régions du pays, j’ai eu l’idée de regrouper toutes ces forces vives du troisième âge autour d’une structure», déclarait Mamadou Sy Mbengue.
Seulement, le temps n’a pas permis à ce dernier de matérialiser sa promesse. Car Actusen.com a appris de sources concordantes que, face à des pressions conjuguées, le Directeur général de l’IPRES a fini par renoncer à la manifestation portant sur le lancement de son Mouvement politique, initialement prévu à Thiès, ce samedi 26 août 2016. Mais comme si le Ciel avait décidé de s’écrouler sur lui, en plus de ce Mouvement mort-né qui a mis les salariés, retraités et employés de l’IPRES dans tous leurs états, est venu s’ajouter le fait que la gestion du maître des lieux est décriée sur toute la ligne.
Et piment sur le gâteau : le Conseil d’Administration pourrait ne plus être convoqué, tant que Mamadou Sy Mbengue sera aux commandes de l’IPRES.
Dans tous les cas, en renonçant au lancement de son Mouvement politique sous la pression des retraités, des agents et autres salariés de l’IPRES, Mamadou Sy Mbengue vient de convaincre les plus sceptiques quant au fait que son épouse a beau travailler comme Assistante chez la Première Dame du Sénégal, mais la pression populaire est beaucoup plus puissante que tout autre soutien, dont il est crédité à tort ou à raison du côté du Palais. Dans tous les cas, les radars de Libération sont formels : le DG de l’IPRES gagnerait à enterrer définitivement son idée. Car, en instrumentalisant les retraités, il rend un mauvais service à Macky Sall mais aussi à l’IPRES qui est demeurée jusque-là apolitique.
Samedi 27 Août 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :