Espagne : Le président de la fédération de foot placé en détention

La justice espagnole a ordonné jeudi le placement en détention provisoire du président de la fédération espagnole de football (RFEF) Angel Maria Villar et de son fils Gorka, a-t-on appris auprès du parquet.


Espagne : Le président de la fédération de foot placé en détention
Le juge d'instruction chargé du dossier a souhaité l'incarcération des deux hommes, soupçonnés de détournements de fonds et d'abus de confiance au détriment de la fédération, vu le risque de fuite "compte-tenu des moyens financiers" dont ils disposent, lit-on dans son ordonnance de placement en détention.

Le père et le fils arrêtés
Le père et le fils, arrêtés mardi avec deux autres hommes dont le vice-président en charge des affaires économiques de la fédération, sont mis en examen pour "détournements de fonds, abus de confiance et/ou escroquerie, faux en écriture et corruption entre particuliers", selon cette ordonnance.

Décision motivée
Le juge Santiago Pedraz, de l'Audience nationale, haut tribunal chargé notamment des affaires politico-financières, affirme également avoir pris cette décision pour éviter que les accusés ne cherchent à altérer les preuves. Le juge a également ordonné le placement en détention provisoire du vice-président de la RFEF, Juan Padron. Ramon Angel Hernandez Baussou, président de la fédération régionale de Tenerife (îles Canaries), pourra lui éviter la prison moyennant une caution de 100.000 euros.

Détournement de fonds
Selon l'ordonnance de placement en détention, Angel Maria Villar, qui dirige la RFEF depuis 1988, aurait mis en place une structure qui permettait de détourner des fonds au profit de ses proches ou de lui-même. Villar, qui est aussi vice-président de la FIFA et de l'UEFA, est soupçonné de "clientélisme tant dans l'embauche du personnel, essentiellement des membres de la famille, que dans l'attribution présumée arbitraire de contrats" en échange de contreparties, selon la décision de justice.

Matchs amicaux lucratifs
La société de son fils aurait également touché des sommes d'argent de fédérations nationales à l'occasion de matchs amicaux contre la Corée du Sud, le Venezuela ou le Chili, précise le magistrat.
Vendredi 21 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :