Elle accouche des jumeaux pour la 6ème fois, son mari fuit la maison, l’abandonnant avec les enfants (Photos)


Elle accouche des jumeaux pour la 6ème fois, son mari fuit la maison, l’abandonnant avec les enfants (Photos)
Délaissée par sa famille puis abandonnée par ses deux maris, craignant une malédiction, Gladys Bulinya a accouché 6 fois de jumeaux non identiques nés entre 1993 et 2010. La jeune femme de 35 ans vit seule avec 10 de ses 12 enfants, six filles et quatre garçons, dans le village de Nzoia à quelques kilomètres du lac Victoria, à l’ouest du Kenya, rapporte BBC News.


 six jumeaux

Elle explique qu’elle est tombée enceinte à l’école secondaire mais son petit ami était trop jeune pour l’épouser. A l’accouchement, sa propre famille lui a ordonné de laisser ses bébés à l’hôpital pour adoption.

Pour les Bukusu, la tribu dont fait partie sa famille, les jumeaux portent malheur et la mort de l’un d’eux entrainerait celle d’un autre membre de la famille. Le père des enfants, appartenant lui à la tribu des Kalenjin, est venu récupérer les jumeaux, précise le site d’information américain, Huffington Post.

En principe, cette tradition d’éliminer un des jumeaux n’est plus pratiquée. Mais des cas occasionnels d’infanticide sont toujours signalés dans les zones rurales de l’ouest du Kenya.

maman de jumeaux

Cinq ans plus tard, remariée à un enseignant, elle donne à nouveau naissance à des jumeaux et craignant un mauvais présage, sa belle-famille la chasse.

«Ils m’ont mise sur un moto-taxi avec mes jumeaux et m’ont renvoyée dans ma famille», témoigne-t-elle. Mais toujours considérée comme maudite, ils l’ont rapidement mariée un homme de 20 ans son aîné, rapporte la BBC.
Et toujours plus de jumeaux ont suivi, en 2003, 2005, 2007 et 2010, puis son mari l’a quittée.

«Je dois maintenant faire beaucoup de petits boulots pour nourrir mes 10 enfants, Je ne sais pas où est parti mon mari, et de toute façon, il aurait été trop vieux pour travailler», confie-t-elle à la BBC.
Pendant que leur mère travaille au désherbage de parcelle ou au lavage, les enfants se relaient pour s’occuper des nouveaux nés, alternant école et petits boulots.

«J’ai décidé de parrainer l’un d’eux. C’est tout ce que je peux me permettre», lança Margaret Khanyunya, directrice de l’école St-Iddah Académie. Avant d’ajouter: «elle aurait dû se faire stériliser quand elle s’est rendue compte que les hommes ne faisaient que l’utiliser et la jeter».
Si pour Gladys Bulinya, chacun de ses enfants est une bénédiction de Dieu, elle a récemment subi une intervention chirurgicale de stérilisation, bien que cela s’oppose à sa religion.

jumeaux 2

 «Je suis catholique. Lorsque j’ai pris cette décision, j’ai demandé pardon à Dieu. Je suis sûre qu’il a compris et m’a pardonnée», relate le Huffington Post.
Le Docteur Maggie Blott, porte-parole du Collège royal des obstétriciens explique à la BBC:

«Les chances d’avoir six paires de jumeaux est extrêmement faible, mais une fois que vous en avez eu une paire, vous êtes plus susceptible d’avoir une autre et une fois que vous avez deux, vous êtes plus susceptibles d’avoir une troisième. Une femme qui est elle-même un jumeau a plus de chances de donner naissance à des jumeaux.»
Mercredi 2 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :