Dernière minute: Les commerçants de Sandaga casés aux champs des courses


Dernière minute: Les commerçants de Sandaga casés aux champs des courses
Les commerçants déguerpis du marché Sandaga seront "en cette fin de semaine" relogés sur le site de l'ex-Champs de courses de Dakar, au lieu des environs du palais de Justice de la capitale sénégalaise, a annoncé mercredi le ministre sénégalais de la Justice, Me Sidiki Kaba.

S'adressant à des journalistes à l’issue d’une visite qu’il venait d’effectuer dans les nouveaux locaux du Cap Manuel (Dakar), qui doivent recevoir l’ancien président tchadien Hissène Habré, Me Kaba a indiqué que ces commerçants seront déguerpis et recasés aux champs de courses de Dakar.

"J’ai la bonne nouvelle : non seulement ils vont déguerpir et en cette fin de semaine ils seront aux champs de courses de Dakar", a déclaré le garde des Sceaux dans des propos rapportés par la Radio futurs médias (RFM).

L'Union des magistrats du Sénégal (UMS), l’Ordre des avocats sénégalais et le Syndicat des travailleurs de la justice (SYTJUST) menaçaient de paralyser le système judiciaire pour protester contre le recasement des commerçants devant le palais de Justice de Dakar.

Le ministre de la Justice, à son tour, a dénoncé cette situation. ‘’C’est inacceptable. Un marché ne peut pas coexister avec un tribunal’’, a-t-il déclaré.

‘’Et vous comprendrez tout simplement : le palais de justice est un lieu de sérénité, de tranquillité, de calme, parce que pour juger, on a besoin d’être dans cette ambiance-là’’, a-t-il dit.

‘’Il va de soi qu’il est difficile, avec un voisinage aussi bruyant, qu’on puisse faire un travail’’, a estimé Sidiki Kaba en allusion à la grande animation que créerait la présence des commerces aux alentours d'un palais de Justice.

Mercredi 30 Octobre 2013
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016