Départ de Mimi Touré de la primature : La fin de la traque des biens mal acquis ?


Départ de Mimi Touré de la primature : La fin de la traque des biens mal acquis ?
 
Nul besoin n’est d’être politologue, pour savoir que le P.M. est un fusible du président surtout en cas de haute tension, comme il en a été au soir du 29 juin, où le peuple a, semblerait-il, envoyé un message codé au pouvoir. Et comme on est loin du temps où les présidents s’adressaient au peuple avec leur fameuse phrase « je vous ai compris… », de nos jours, la meilleure expression est de remanier son gouvernement, le faire en profondeur ou mieux, dégommer le capitaine d’équipe, à savoir le Premier Ministre.
Mais changer de P.M. n’est pas forcément changer de politique, car la continuité de l’Etat peut aller même au-delà du changement de régime.
Cependant, à tort ou à raison, beaucoup de libéraux entrevoient, à travers le départ de Mme Mimi Touré, la fin de traque des biens mal acquis. Cette lecture, une voix bien autorisée au sein du PDS l’a d’ailleurs exprimée hier à la télé, au micro de nos confrères de la TFM.
Pour ce qui est des affaires Aïda Diongue, Oumar Sarr et même Samuel du même nom, certains des détracteurs du désormais ex P.M. les avaient attribuées à tort ou à raison à Mimi, qui pourtant ne semblaient refléter que la position du Président Macky Sall.
Et pourtant, la question de la fin de la traque bute sur des faits qui prédisent le contraire. Par exemple, à travers sa mise en demeure, un signal avait été lancé à l’actuel maire de Ziguinchor, à moins qu’il n'ait été émis (chose qui serait grave) en guise d’intimidation pour saper son moral.
Celles annoncées de Samuel et Oumar Sarr rangées aux oubliettes pourraient ne pas jouer en faveur de Macky, même en signe de décrispation. Car l’autre leçon à tirer des joutes locales est le fort taux d’abstention : 60%, un taux record qui pourrait être perçu comme un désaveu des populations envers les politiques.
Avoir agité deux ans durant la traque des biens comme un acte fort de Bonne Gouvernance, jeter en pâture des adversaires politiques, pour revenir reconnaître (même de bonne foi) s’être trompé sur toute la ligne, ne serait pas sérieux aux yeux des populations.
L’autre raison et pas des moindres, est l’équation de la libération de Karim, que ses proches tout en la réclamant, clament que leur camarade et futur candidat (qualifié au tour deuxième face à Macky, selon un ‘’certain sondage’’) est déjà jugé et condamné, avant même sa comparution. Alors le voir du jour au lendemain libéré sans un procès équitable qui rassurerait sur sa culpabilité ou sur son innocence, pourrait confirmer le sentiment des détracteurs du Chef de l’Etat : Macky ne fera qu’un mandat.
Alors question : Peut-on percevoir le départ de Mimi de la primature comme la fin de la traque ? Comme dirait l’autre, nous serions tentés de répondre :
« Jean D’août (j’en doute) vous salue bien ! »
Samedi 5 Juillet 2014




1.Posté par ZAMIO le 06/07/2014 00:06
arreter cette traque serait une excellente et courageuse decision de macky sall;

2.Posté par aba le 06/07/2014 07:51
LA FIN DE LA TRAQUE EST UN ECHEC POLITIQUE QUI S PAIERA CHER ; SI CELA EST VOLONTAIRE DE LA PART DE MACKY ALORS SUICIDE POLITIQUE NE SAURAIT ETRE PLUS FLAGRANT
MAIS AU FAIT A QUOI A SERVI LA BAISSE DES LOYERS POLITIQUEMENT PARLANT :::: ZERO ALORS MACKY ATTENTION AUX MESURE POPULISTES

3.Posté par Diakhlé le 06/07/2014 09:52
Avoir agité deux ans durant la traque des biens comme un acte fort de Bonne Gouvernance, jeter en pâture des adversaires politiques, pour revenir reconnaître (même de bonne foi) s’être trompé sur toute la ligne, ne serait pas sérieux aux yeux des populations.

Donc si je comprends bien même si il n'y a effectivement rien dans les dossiers des supposés incriminés, le Président devrait les mettre en Prison juste pour faire plaisir à une petite frange de la population qui le souhaite???!!!

On est pas sortis de l'auberge, le pays est suspendu depuis 3 ans à une chasse aux sorcières où on ne trouve ni "sorcières" ni "objets du crime", mais malgré tout certains hâbleurs poussent le Président à persévérer dans l'erreur et dans l'entêtement de vouloir coûte que coûte mettre au gnouf de potentiels adversaires politiques, nooooon Macky dou dém!!!!

4.Posté par kiki le 06/07/2014 11:22
SON PRINCIPAL SUCCES A ETE LA TRAQUE DES BIENS MAL ACQUIS
QUE DE MENACES QUELLE A RECUES
QUE DE PROPOSITIONS REJETEES
ELLE DEVAIT RESTER MINISTRE DE LA JUSTICE GARDE DES SCEAUX LES DOSSIERS AURAIENT CONNU UNE ACCELERATION MEME SON EX MARI OUMAR SARR AURAIT ETE EN PRISON.
ELLE A FAIT LHONNEUR DE LA FEMME SENEGALAISE
ELLE A MONTRE UN AUTRE VISAGE DE LA FEMME AFRICAINE
CHOUCOURANE DIEUREDIEUFFE AMINATA

5.Posté par kiki le 06/07/2014 11:24
SON PRINCIPAL SUCCES A ETE LA TRAQUE DES BIENS MAL ACQUIS
QUE DE MENACES QUELLE A RECUES
QUE DE PROPOSITIONS REJETEES
ELLE DEVAIT RESTER MINISTRE DE LA JUSTICE GARDE DES SCEAUX LES DOSSIERS AURAIENT CONNU UNE ACCELERATION MEME SON EX MARI OUMAR SARR AURAIT ETE EN PRISON.
ELLE A FAIT LHONNEUR DE LA FEMME SENEGALAISE
ELLE A MONTRE UN AUTRE VISAGE DE LA FEMME AFRICAINE
CHOUCOURANE DIEUREDIEUFFE AMINATA

6.Posté par mamadou ndiaye le 06/07/2014 12:17
Le revers de la médaille c’est qu’avec le départ de mme Touré non seulement c’est toute la dynamique de la rigueur, de la bonne gouvernance qu’elle incarnait qui risque de prendre un sérieux coup. Mais tous les délinquants de la république qui ont souffert de sa gestion vont chercher à la faire payer Et ce serait un grand dommage si cela se vérifiait.






7.Posté par traore le 08/07/2014 06:31
Mme bonjour la vie est ainsi faite ne regrettez pas d'avoir servi votre pays et on le sert a tous les postes même le gardien apporte sa pierre .
Ne démissionner pas non plus de l'apr car c'est faire kdo aux autres battez vous



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016