Contrôles des actions politiques et programmes publics: Un système de suivi-évaluation brandi pour le « Plan Sénégal Emergent »


Contrôles des actions politiques et programmes publics: Un système de suivi-évaluation brandi pour le « Plan Sénégal Emergent »
DAKARACTU.COM Document de planification unique du gouvernement du Sénégal pour les dix prochaines années, le Plan Sénégal émergent aura son système de contrôle. Pourvu qu’il soit le plan directeur des autres plans et programmes en permettant de les accélérer,  son suivi-évaluation doit revêtir un caractère pragmatique avec la sélection des indicateurs prioritaires les plus pertinents, selon le Premier Ministre Mimi Touré.
Le Premier Ministre a présidé mercredi à la Primature une réunion interministérielle sur le suivi-évaluation des engagements de sa déclaration de politique générale (DPG), placée sous le sceau de l’accélération et qui s’inscrit désormais dans le cadre du Plan Sénégal Emergent. La rencontre qui a eu pour objet de permettre aux acteurs de s’accorder sur les voies et moyens d’améliorer le système de suivi-évaluation déjà en place, en prenant en compte celui du Plan Sénégal Emergent, a permis de prendre un certain nombre de mesures allant dans le sens d’assurer un bon suivi-évaluation des actions du gouvernement.
Voilà pourquoi Mme Aminata Touré a demandé à réaliser une bonne synthèse des tableaux de bord permettant un suivi des actions politiques et programmes publics du Plan Sénégal Emergent. Devant les principaux partenaires techniques et financiers du Sénégal, les représentants du gouvernement à cette réunion, par le biais du ministre du plan, ont rappelé les orientations fondamentales d’une stratégie adaptée pour un cadre logique et cohérent.
 
Les partenaires techniques et financiers se sont eux, félicités de l’initiative de suivi-évaluation de l’action gouvernementale. Ils ont en outre contribué à la réflexion et ont promis d’apporter leur appui. A l’issue des échanges, les conclusions et recommandations suivantes ont été tirées : faciliter la synthèse et l’élaboration d’un système de suivi-évaluation pragmatique et opérationnel du Plan Sénégal Emergent avec un nombre maîtrisable d’indicateurs stratégiques et mettre sur pied un comité d’orientation présidé par le Premier Ministre, avec un Comité technique coordonné par le Ministre du Plan, chargé de faire des propositions concrètes sur le cadre logique de suivi-évaluation.
Dakaractu2




Jeudi 20 Février 2014
Notez


1.Posté par Aldo le 20/02/2014 17:02
Bravo au Ministre du Plan Abdoulaye Baldé. C'est lui le concepteur de cette matrice qui a été unanimement saluée par les bailleurs de fonds. Ce qui est une nouvelle preuve que la planification est importante dans les économies en développement comme le Sénégal. De plus, C'est une autre preuve que le suivi et l'évaluation du PSE doivent revenir au Ministère du Plan et non au Ministère de l'Economie et des Finances Encore une fois, Bravo à BIBI BALDE



Dans la même rubrique :