Cheikh Bounana Aïdara a montré l'exemple dans le brassage culturel et biologique entre les peuples (Macky Sall)


Cheikh Bounana Aïdara a montré l'exemple dans le brassage culturel et biologique entre les peuples (Macky Sall)
Le chef de l’Etat, Macky Sall a indiqué, samedi à Dioffior (Fatick), que le défunt Khalife de la confrérie religieuse Khadre, Cheikh Bounana Aïdara "a montré l’exemple dans le brassage culturel et biologique entre peuples".


Feu Cheikh Bounana Aïdara décédé le 19 septembre dernier à Nimzatt (Mauritanie) "a montré l’exemple dans le brassage culturel et biologique entre peuples dans l’amitié et dans l’islam", a soutenu Macky Sall.

"Voilà le modèle que nous devons poursuivre car il nous a indiqué la voie", a souligné Macky Sall, venu présenter les condoléances de la Nation à l’occasion de la disparition du 7-e Khalife de Cheikhna Cheikh Saadbouh. Il présidait aux destinées de la communauté khadre depuis 1993. 
Cheikh Bounana Aidara était également connu pour avoir instauré en 1964 le gamou annuel de Dioffior (Fatick), où il s’était installé depuis 1953. Il a contribué à l’islamisation d’une grande partie de cette région du Sénégal.
Retour ligne manuel

"C’est pour dire également que les relations entre nos deux pays sont des relations exceptionnelles que nous devons, chacun en ce qui le concerne, travailler à consolider, à raffermir car les peuples sont déjà unis par la foi, par le destin, par l’histoire et par le sang", a insisté le chef de l’Etat.

"Je vous demande de bien vouloir transmettre mes condoléances personnelles, les condoléances du peuple et de la nation sénégalaise toute entière à son excellence le président Mouhamed El Abdoul Aziz, président de la République islamique de Mauritanie suite à la disparition de Cheikh Bounana", a-t-il dit.

S’adressant à l’ambassadeur de la Mauritanie au Sénégal, Macky Sall a souligné que le défunt khalife était "un homme exceptionnel qui a eu un magistère exceptionnel. Un homme d’une dimension spirituelle préférable et d’une très grande humilité".

"Nous sommes ici au cœur du Sénégal à Dioffior. Avant l’indépendance déjà, il s’est établi dans cette contrée pour propager la parole de Dieu et donner le message du prophète Mohamed (PSL) dans ces terres du Sine, en pays sérère", a retenu le président de la République.
Samedi 1 Octobre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :