Cafouillage de la diplomatie sénégalaise :Me Alioune Badara Cissé aligne des revers

Sa proximité et son amitié avec le nouveau président Macky Sall lui ont valu d’être propulsé au rang de ministre des Affaires étrangères du Sénégal. Mais, sa prétendue maîtrise de la langue de Shakespeare et son supposé long séjour au pays de l’Oncle Sam ne lui sont, toujours, d’aucun apport pour relever la diplomatie sénégalaise qui va droit devant le gouffre, au risque de plomber nos relations avec la Gambie voisine ; ceci, malgré la perche qui lui a été tendue par les autorités de ce pays.


Cafouillage de la diplomatie sénégalaise  :Me Alioune Badara Cissé aligne des revers
L’ex-maire adjoint de Saint-Louis, Me Alioune Badara Cissé brillait dans cette vieille commune par ses absences aux conseils municipaux. Il avait encore, durant un certain temps, boudé son bureau à la permanence de leur parti, l’Alliance pour la République, sise sur la Vdn. N’empêche, son ami et camarade Macky Sall, devenu président de la République, le nommera à la tête du stratégique et sensible ministère des Affaires étrangères. Mais, très tôt, il vérifiera que le barreau n’est pas la diplomatie. Pour preuve, lors de la visite de travail du président Macky Sall aux nouvelles autorités de la République française, c’est le socialiste et allié du président Macky Sall, Ousmane Tanor Dieng, qui avait fait œuvre, officieusement, de chef de protocole. Il avait devancé le chef de l’Etat au pays de Marianne et assisté à ses différents rendez-vous, qu’il avait décrochés. En raison de sa proximité avec le Parti socialiste français nouvellement arrivé au pouvoir. Alioune Badara Cissé n’avait joué qu’un rôle de figurant. Il en fut ainsi à l’occasion du sommet de l’Union africaine, qui se tenait à Addis-Abeba. Le président Macky Sall avait amené avec lui l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise, Cheikh Tidiane Gadio, qui officiait à la place de Me Cissé. D’ailleurs, selon des sources diplomatiques, c’est Gadio himself qui avait négocié l’audience que le président mauritanien Ould Abdel Aziz, avait accordée au président Macky Sall. Ce fut le remake en Afrique du Sud. Un avocat perdu dans les labyrinthes de la diplomatie D’où la question que se posent bien d’anciens diplomates, qui se désolent du fait de la dégradation du travail admirable qui avait élevé le Sénégal au rang de pays le plus respecté et écouté du Continent : « Y’a-t-il un ministre des Affaires étrangères sous le président Macky Sall », se demandent beaucoup d’entre eux qui espéraient qu’avec l’avènement de l’enfant de Fatick, la diplomatie sénégalaise retrouverait ses lettres de noblesse. La question est devenue plus lancinante depuis que le président Macky Sall a élevé la voix contre son homologue Yaya Jammeh, suite à l’exécution de deux Sénégalais, qui y étaient condamnés à mort par la justice gambienne. Il lui reproche de n’avoir pas respecté la Convention de Vienne, qui date de 1963. Pourtant, de retour des obsèques du Premier ministre éthiopien, Meles Zenawi, Me Alioune Badara Cissé avait voyagé dans le même avion que son répondant gambien. Celui-ci, poursuivent nos sources, l’avait même invité à lui rendre visite à Banjul. Mais, Me Cissé ne cherchera pas à saisir la balle au rebond. Pis, selon des sources proches du ministère des Affaires étrangères, « l’on » cherchera à se rabattre sur le président béninois Yayi Boni, en sa qualité de président en exercice de l’Union africaine, pour le dégel des relations entre les deux pays. Selon toujours nos sources, la Mauritanie, pays limitrophe du nord Sénégal, tente présentement d’offrir sa médiation pour aplanir nos relations avec le voisin du sud. D’ailleurs, dans cette perspective, le ministre mauritanien des Affaires étrangères était dans nos murs avant-hier, en partance pour la Gambie. Sa rencontre avec les autorités sénégalaises avait été empêchée par le discours de politique générale du Premier ministre, Abdoul Mbaye. Accepter sa médiation équivaudrait à prendre de fâcheux risques, commente-t-on du côté de la Place de l’Indépendance. On se souvient que Jammeh avait survolé l’espace sénégalais pour aller rendre visite au président mauritanien. Ils sont tous deux des militaires arrivés au pouvoir par putsch, avant de se faire légitimer par les urnes. Maintenant, c’est un nouvel opposant qui fut Premier ministre de Me Abdoulaye Wade, Me Souleymane Ndéné Ndiaye, qui revient de Banjul, avec les assurances du président Jammeh que le troisième sénégalais condamné à mort ne sera pas exécuté. Un autre revers pour Me Alioune Badara Cissé. Selon nos interlocuteurs, il n’est pas l’homme de la situation. Ce qui est grave, eu égard aux relations entre les deux pays, « qui forment un même peuple ». Il s’y ajoute les opportunités qu’offre une « relation pacifique et dynamique » entre la Gambie et le Sénégal. Parmi celles-ci, figurent la réalisation du pont-barrage entre Banjul et Barra et les infrastructures de base au profit des populations frontalières. Hélas pour l’heure, le pourrissement de la situation continue, pendant que l’on parle de retour de la paix e Casamance. Une région secouée par une rébellion qu’entretiendrait l’homme fort de la Gambie.

Alioune Badara DIALLO - Loffice
loffice




Vendredi 14 Septembre 2012
Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

33.Posté par Tombon le 17/09/2012 23:01
Je suis un Wadiste et c'est connu de tout le monde. Ce que je puis vous dire c'est que ABC comme homme fort de la diplomatie sénégalaise, est une très bonne chose car je connais bien cet homme qui de par son backround et sa probité morale a pu séduire ceux qui l'ont cotoyé. C le meilleurs choix que Macky ait fait dans la formation du premier gouvernement sous son magistère. Bonne continuation M. le Ministre

32.Posté par seydou le 17/09/2012 19:21
kelle mechancete! rien ke pour nuir!ABC n' a fait qu'utiliser des gens ki peuvent l'aider à reussir sa mission.le Senegal regorge de personnes ki ont des relations pourkoi s'en priver.

31.Posté par diousse le 17/09/2012 16:51
méfiez nous de ses oiseaux de mauvaise augure,je en connais pas alioune badara cissé,on ne s'est jamais donné la main, je l'ai vu physiquement une seule fois au cimetière de yoff se recueillir sur une tombe.Cet article est insipide et elle est sans nul doute télécommandé dans l'intention de nuire.Comment un ministre qui 'n a fait à peine que 6 mois puisse être traité de d’incompétent.Le seul diplomate que l'on a eu à ce ministre est Seydina Oumar Sy pour mois d'un an,le reste pour la plupart des juristes.Dans le premiers mois de l'alternance de 2000 le premier ministre Moustapha NIASS épaulait Gadio qui commençait à faire de grosses bourdes

30.Posté par xalaat le 17/09/2012 13:39
ceux qui veulent négocier avec ce dictateur de banjul sont des achetés
jammeh doit etre puni pour avoir tué nos enfants sans nous avertir!!!


29.Posté par Immense le 16/09/2012 07:40
Un pont barrage de Bara à Banjul? L'auteur de l'article a t-il jamais mis les pieds dans ce patelin pour pondre une telle connerie?

28.Posté par Immense le 16/09/2012 07:40
Un pont barrage de Bara à Banjul? L'auteur de l'article a t-il jamais mis les pieds dans ce patelin pour pindre une telle connerie?

27.Posté par vaafafdf le 15/09/2012 15:02
Cet article pue a des kilometres la sale pate de GADIO-MONSIEUR-ZERO POUR CENT.

26.Posté par senegalais le 15/09/2012 10:39
picoler rek , mandicate bou mag là

25.Posté par Grabomie le 15/09/2012 01:50
Article mal écrit, très échéant et inutilement pondu. Un chapelet de mensonges débités par des gens sans scrupules qui ont comme 2ème métier de saquer leurs Collègues pour prendre leur place ou placer leur pion, par la délation, le mensonge, la calomnie, comme ce type qui s'appelle AD qui passe tout son temps à fomenter des complots contre les diplomates sérieux et compétents , espérant induire en erreur SMS. Il perd son temps. Il a été démasqué même s'il change de journaux et de signatures, il est maintenant bien identifie. Il mourra colérique et plagiaire.

24.Posté par ngone le 15/09/2012 00:46
le senegal mourra d' une belle mort par la faute de sa presse incompétente, ignorante, incivile, incohérante médiocre stupide, rancunière, cupide ,corrompue jusqu' a la moelle, laquelle ne survivra pas lontemps, cependant, aprés les funérailles de ce Pays qui aura été l' un des plus beaux de la planette à tous les égards.

23.Posté par ngone le 15/09/2012 00:38
Le Senegal mourra d' une belle mort par la faute de sa presse vendue incapable medicre corrompue jusqu' a la moelle

22.Posté par Justicier le 14/09/2012 23:16
UN article minable!!! MACKY N'EST PAS fou, ABC EST TRES COMPETENT! L'Office est un TORCHON. UN VRAI NAFEKH CE LOURNALISTE. QUE L'ENFER SOIT SA RETRIBUTION!

21.Posté par PJ le 14/09/2012 16:43
C est Gadio qui a ecrit cet article.Il devient encombrant lui et aminata tall

20.Posté par la solution le 14/09/2012 14:40
Marabout trad-praticien guérisseur et fait aussi de la voyance sur skype ou par téléphone.
Pour tous vos problèmes de couple,de santé ou de troubles sexuelles(faiblesse, éjaculation précoce, baisse de la libido, stérilité, fibrome ).

Vous êtes un homme ou une femme désirant trouvé le grand amour ou vous êtes à la recherche de travail , voulez faire prospérer vos affaires(commerce, entreprise, voyage).

Vous souffrez des maladies suivantes: hépatite B, ndokhoume sity, diabète, ulcère, tension, constipation, hernie, asthme, sinusite, rhumatisme, fièvre jaune, hémorroïde, maux de dos, paludisme,maux de tête,

Vous voulez arrêter de fumer ou maigrir

Contactez en prenant rendez vous au: 00212 626986789 OU AU
00221 77 88448 18
Skype bayepapecisse

19.Posté par vbncddd le 14/09/2012 14:35
C'EST EN DEBITANT DES CHAPELETS DE MENSONGES COMME CE MINABLE ARTICLE SUR LE NOUVEAU MINISTRE QUE VOTRE PATRON VA POURRIR EN PRISON DAKARACTU.
C'EST MALHONNETE DE DIRE QUE CE MINISTRE N'EST PAS A LA HAUTEUR, TOUT SIMPLEMENT PARCEQUE DE INDIVIDUS COMME TANOR OU LE SINISTRE GADIO ONT ETE VU A COTE DE MACKY SUR LA SCENE INTERNATIONALE. C'EST INDIGNE D'UN JOURNALISTE AUSSI BETE. ON SAIT QUE TOUT CE BOUCAN N'EST QUE L'OEUVRE DE MONSIEUR-ZERO-POUR-CENT: LE FILS DE PUTE: CHEIKH TIDIANE GADIO: UN BATARD, UN LECHE-CUL, UN PARASITE, UN PARESSEUX QUI N'A PAS LA DIGNITE D'ALLER TRAVAILLER ALORS QUE LES SENEGALAIS LUI ONT EXPRIME LEUR PROFOND DEGOUT DE SA PERSONNE POURRI. UN CHIEN QUI A RAMPE DEVANT WADE QUI LUI A BOTTE LE CUL FINALEMENT.
GADIO VA TRAVAILLER OU AU MOINS LAISSE LES GENS TRAVAILLER.

18.Posté par Baye Peul le 14/09/2012 14:21
Je crois rêver
Qu’est ce qui arrive à notre pays et à sa presse pour qu’on se livre à ce que je peux appeler un auto-suicide ? Macky Sall, à peine arrivé commence à subir des foudres de gens de la « presse » et de certains citoyens dont le point commun est que certains sont étiquetés pro-wade (ce qui n’est pas anormal) mais les autres font partie de ces secteurs où se nichent souvent des maitres chanteurs. Walf, l’Office, Le Pays au quotidien sont remarquable dans ce rôle, ils sont pas seuls. Comment peut- on sortir un chiffon de cette nature avec pour seul parapluie : notre source ; D’ailleurs « cette source » est une preuve de manque de courage de l’auteur et de reconnaissance de ses propres carences en matière d’analyse et d’observation. Dire que le ministre des AE cafouille parceque Tanor était en France c’est ignorer le niveau d’amitié qui le lie à Hollande sans oublier le voyage éclair de Macky chez Sarko portant donné perdant. A l’Union africaine un apprenti journaliste doit savoir que Gadio y a 100 fois plus d’entrée que ABC et que c’est pas le costume qui fait le diplomate mais c’est les relation et çà s’acquiert. Le pire c’est de sortir ce chiffon dans des termes qui font penser que nous avons intérêt à être ami de Jammeh et qu’il y a une perche qu’il nous tend à saisir cela s’appelle traitrise car Yaya ne sait pas ce que c’est diplomatie. Souleymane ndéné que je n’aime pas du tout a fait une démarche qui le grandit différent de la teneur de ce torchon. En tant que député de l’opposition il est dans son devoir et droit de travailler pour son pays partout et s’il pense pouvoir faire de la diplo parallèle pour l’intérêt de son pays c’est à féliciter. Mais qualifier cela de revers est une honte pour un type qui se dit journaliste. De grâce ce pays n’avancera pas dans ces conditions où chacun se met à tirer dessus le pouvoir afin qu’il leur distribue des prébendes indues à la manière de Ali Baba Wade.

17.Posté par Question le 14/09/2012 14:11
Depuis quand n'existe-t-il plus de vrais stages d'apprentissage de la profession en cours et post-formation ? Dans tous les domaines, on parachute les diplômés, dès fois des sans-diplômes, à des postes qu'ils pilotent à vue ! De l'enseignement à la diplomatie en passant par l'administration territoiriale, on voit du n'importe quoi

16.Posté par Question le 14/09/2012 14:10
Qui, depuis que SENGHOR a quitté la tête de l'Etat et peut-être un peu avec DIOUF, a été un ministre des affaires étrangères, un ambassadeur, un conseiller formé avec les compétences requises ?

Depuis quand il existe-t-il plus de vrais stages d'apprentissage de la profession en cours et post-formation ? Dans tous les domaines, on parachute les diplômés, dès fois des sans-diplômes, à des postes qu'ils pilotent à vue ! De l'enseignement à la diplomatie en passant par l'administration territoiriale, on voit du n'importe quoi!

Big ask : Qui est préparé pour remplacer son Excellence l'ambassadeur Bruno DIATTA inamovoible Chef de protocole de la Présidence? Quelqu'un a -t-il pensé à ça ?

L'intelligence suggèrerait que le PR Macky SALL place un cadre sorti de l'ENA et avec déjà quelques années d'expérience dans une ambassade pour venir accompganer quotidiennement au mm près l'Ambassadeur Bruno DIATTA pour assurer la relève ! Longue vie à Bruno et un grand merci encire à LSS SENGHOR!

15.Posté par raja le 14/09/2012 14:05
Qui a commandité cet article? Que de jaloux dans ce pays! Laissez le travailler, les chiens aboient , la caravane passe

14.Posté par José le 14/09/2012 13:40
On nous parle de rupture? Où est la rupture dans tout çà/? Il faut que Macky place les hommes qu'il faut à la place qu'il faut. On place des amis de gauche à droite. WADE avait démarré ainsi ignorant nos valeureux fonctionnaires. Quand il s'est rendu compte que les fonctionnaires sont incourtournables il est revenu à la raison et la machine a recommencé à tourner. Est ce qu'il y a des diplomates dans le cabinet de ABC, j'en doute.

1 2


Dans la même rubrique :