Bonne gouvernance des ressources minérales : Mamadou Lamine Diallo porté à la tête du réseau Parlementaire de l’Afrique de l’Ouest


Réunis à Dakar les 29 et 30 septembre 2016, en rencontre sous-régionale d’échanges et de partage de leurs expériences nationales respectives, sur les problématiques stratégiques et décisives des ressources minérales de leurs pays à l’invitation du Réseau Parlementaire pour la Bonne Gouvernance des Ressources Minérales du Sénégal (RGM), les  parlementaires de plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest, ont décidé la mise en place du Réseau Parlementaire de l’Afrique de l’Ouest pour la Bonne Gouvernance des Ressources Minérales, dénommé RGM - AO.
En effet, l’Afrique de l’Ouest dispose d’un potentiel important avec des gisements d’or, des réserves de zircon et d’ilménite, du phosphate, du fer, du marbre et des sables extra-siliceux, du pétrole, du gaz, de l’uranium, du bauxite etc. Ces richesses constituent pour l’Afrique de l’Ouest une opportunité énorme de développer son économie et de sortir ses populations de la pauvreté.
Conscients que les parlementaires sont des représentants des populations de leurs pays, qui votent les lois et  participent au travail de contrôle de leurs gouvernements respectifs, et qu’à ce titre, ils portent une responsabilité historique permanente dans la défense de leurs mandants,
Conscients que les contraintes liées à l’exploitation de ces ressources en Afrique de l’Ouest nécessitent l’application  de réformes nécessaires coordonnées ou des initiatives conjointes afin de permettre aux pays d’en tirer effectivement profit, que de telles réformes demandent également l’engagement des décideurs publics,
Les Parlementaires réunis à Dakar ce 29 et 30 septembre 2016, en parfait accord et à l’unisson de leurs paires de 12 pays d’ Afrique de l’Ouest, ont décidé de la mise en commun de leurs efforts, pour porter sur les fonds baptismaux le Réseau Parlementaire pour la Bonne Gouvernance des Ressources Minérales Afrique de l’Ouest - RGM AO.
Cette Assemblée Générale constitutive qui donne naissance au Réseau Régional a bénéficié de la présence effective et des vifs encouragements des Ambassades du Canada, de la Grande Bretagne, du Représentant de l’Union Européenne, d’organisations de la société civile comme OSIWA, OXFAM, d’Amnesty International et la Fondation Ford. Elle entend fédérer tous les réseaux nationaux de parlementaires déjà installés ou à installer dans les pays membres de la CEDEAO s’intéressant à la gouvernance des ressources minérales.
Structure de coordination fédérale et d’actions transversales en Afrique de l’Ouest, le Réseau Parlementaire pour la Bonne Gouvernance des Ressources Minérales RGM AO, aura tout naturellement vocation à travailler efficacement et en bonne intelligence, avec le parlement et la Commission de la CEDEAO.
A l’issue de cette Assemblée Générale constitutive du RGM – AO, le Réseau régional s’est doté d’un bureau élu, dans une approbation unanime des membres présents. Le mandat est de 2 ans, renouvelable une fois. L’honorable Député Mamadou Lamine Diallo (Sénégal) –à été porté à la Présidence du RGM – AO alors que son collègue Cheikhou Oumar Sy a été élu Assistant régional du réseau.
 
 
Vendredi 30 Septembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :