Babacar Justin Ndiaye critique sévèrement la médiation du président Macky : " Je suis frappé par le savoir-faire zéro (...) Ce qui s'est passé au Burkina Faso était prévisible (...) Macky Sall a été piégé par Diendéré"


Invité dans l'émission "Remue ménage" de Alassane Samba Diop, le politologue et analyste Babacar Justin Ndiaye est revenu sur la situation de crise qui secoue le Burkina Faso.

A la question de savoir si cette situation était prévisible, Babacar Justin Ndiaye répond en ces termes : "Vous savez, dès que le loup militaire s'introduit dans la bergerie politique, il est devenu extrêmement difficile de l'en exclure. Le problème qu'on a au Burkina est le même qu'on a eu et qu'on continue d'avoir au Togo. C'est à dire la garde prétorienne de la présidence et plus précisément, du président de la République. Ces gardes sont habituellement hors état-major et hors intendance. Ce sont des gardes qui sont autonomes à tout point de vue avec leurs poudrières et leurs minutions et qui sont attachés exclusivement à une personne plutôt que les instances de décision de l'Etat.  
Alors quand il y a des cas comme ça, il est difficile de les corriger ou de les changer en un temps record. Au Togo comme au Burkina, la garde, elle est trentenaire ; c'est à dire 25 ou 30 d'existence. Alors ça devient difficile de renverser la vapeur, d'abord sur le plan psychologique, chez les éléments de la garde et sur le plan politique, la garde reste un écueil capable de briser toutes les transformations et les révolutions et c'est qu'on a vu au Burkina. Alors c'était prévisible!"
Avant d'ajouter que "ce qui a été fait après le départ de Blaise Campaoré à la tête du pays était du bricolage. Le RSP a parachevé le travail et cela a amorti le choc de la révolution". 

Néanmoins, le politologue reconnait que les acteurs politiques et militaires, mais aussi la population, ont manqué de fitness politique dans ce cas".

Sur les chances de la médiation des médiateurs de la CEDEAO, Babacar Justin Ndiaye se veut clair : "je ne le cache pas, je suis pessimiste. J'ai le sentiment que le président Macky Sall a été piégé par Diendéré. Je suis frappé par le degré zéro du savoir-faire. Nous avons des diplomates chevronnés, on a un conseiller diplomatique à la présidence, on a un ministère des Affaires Etrangères truffé de diplomates valeureux, on a un protocole très ancien et très rodé incarné par son patron Bruno Diatta, ça c'est connu de tous. Alors, un coup d'Etat intervient au Burkina, la légitimité est engloutie par le putsch à l'exception du CNT qui est l'équivalent du parlement de transition présidé par Chérif Sy, alors le CNT est dans la clandestinité, son président est introuvable car il veut pas être arrêté et tué par les militaires.

La transition avait une once de légitimité et de l'autre côté Diendéré qui opère un coup de force, qui lui aussi n'a pas de légitimité. Si j'étais conseiller du président Macky Sall, je lui dirais, Monsieur le président, donnez des instructions à votre Ambassadeur établi à Ouagadougou, exigez un minimum protocolaire, c'est à dire que je devrais être accueilli à l'aéroport par le Préfet de Ouagadougou, par le directeur de protocole et par le Secrétaire général de la présidence du Burkina Faso. Et c'est d'autant plus nécessaire et judicieux que c'est Diendéré lui-même qui a dit que le gouvernement est dissous, les ministres sont congédiés, les secrétaires généraux des ministères sont chargés de l'exécution des affaires courantes. Alors à partir de ce moment, moi, je vais au Burkina avec un Diendéré qui n'est pas légitime, le CNT dans la clandestinité, le gouvernement dissous, en gros un pays en désert de légitimité.

Du point de vue protocolaire quand j'y arrive, je dois travailler avec les hauts fonctionnaires qui s'occupent des affaires courantes et incarnent l'Etat permanent. Mais le piège de Diendéré qui s'est refermé sur la médiation sénégalaise, est que le président Macky Sall débarque à l'aéroport, Diendéré qui n'est pas président de la République car il est simplement Commandant du RSP, il ne commande même pas toute l'armée Burkinabé parce que le RSP c'est 1300 hommes et l'armée burkinabé c'est 13 000 hommes, et le président Macky Sall qui est un chef d'Etat bien informé ne peut pas perdre de vue que les régions bougent. Et que la police, le reste de l'armée et la gendarmerie sont discrètes et ne gênent pas les manifestants. Arrivé dans ces conditions, le président Macky Sall, médiateur, ne devrait donner aucune forme de bénédiction à Diendéré. Mais qu'est ce qui s'est passé? Il débarque à l'aéroport de Ouagadougou et c'est Diendéré qui l'a accueilli et Macky Sall lui donne l'accolade. Comment on peut donner l'accolade à une putschiste? Ensemble, ils passent en revue la troupe.
C'est là que Diendéré a obtenu gain de cause! La caution est là. Et Macky Sall semble perdre de vue qu'en donnant cette caution à Diendéré, ce n'est pas seulement le Sénégal qui la lui donne, mais 15 états africains regroupés dans la CEDEAO. Diendéré, tout ce qu'il a à faire, c'est se frotter les mains, il est content parce qu'il a obtenu ce qu'il voulait. Il a gagné la première manche. C'est la raison pour laquelle je me dis qu'on va vers l'impasse. La médiation, elle est maladroite, quelque part elle est même molle parce que le mot qui sort le plus souvent est l'équilibre entre des pustchistes et des démocrates. Cet équilibre là est maléfique...

 
Lundi 21 Septembre 2015
Dakar actu



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

41.Posté par beugdeug le 29/09/2015 23:00
BJN est une honte pour le Sénégal et l'Afrique
il croit faire l’intéressant avec ses lasers et ses analyses catastrophistes pour son propre ego intellectualiste
il n'a jamais pratiqué l'Etat et ne le pratiquerait peut-être jamais et il ignore la realpolitik
la diplomatie et la géostratégie ne se font pas dans les rédactions
cesse de voir du mal partout on te connait par ta mentalité rebelle , sudiste , séparatiste et régionaliste
pose toi la question est-ce -que tu es vraiment un SÉNÉGALAIS? car tu n'aides aucunement le peuple mais tu essayes de le prendre en otage du moins une partie composée de "quelques lecteurs du lundi"

40.Posté par deug le 27/09/2015 02:49
Macky a fait ce que la france lui a demande de faire....l enquete sur la mort de sankara est bouclee.....diendere et compaore savent ce qui les attend.....diendere a verse du sang 10 morts....s il s avere qu il a joue un role sur l assassinat de sankara alors il commettrait deux crimes...et meriterait..... ...macky sall ne connait rien de lEtat...il n a jamais pris d initiatives sous wade....il etait un saint beni oui oui....wade avait bien dit que cet homme n avait aucune personnalite....contrairement a Idy..un rebelle politique qui a toujours ose tenir tete au vieux....macky et yaya bony deux guignoles au service de la france en afrique...sous le controle de bolore qui retient karim en prison....Le conseiller diplomatique du PR macky est un hypocryte tres limite qui ne gere que sa carriere , quant au Ministre des affaires etrangeres il fera perdre Macky en 2017 le quatrieme jallon Ps sera alors realise....la meilleure maniere de faire partir un president c est de le faire prendre des decisions impopulaires....et de l eloigner des hommes de valeurs..mankeur n aime pas les hommes integres et competents... jugez en par les hommes et les femmes qu il a parraines .. pour leur nomination faites la liste . Jugez en par la decision concernant les femmes d ambassadeurs et de consuls qui percoivent 500000fcfa par mois au moment les malades meurent dans des conditions inhumaines...et au moment ou les innodations font autant de victimes...le conseiller diplomatique et le ministre des affaires etrangeres meneront macky vers une destination ...........connue ....

39.Posté par Adama Ibra le 24/09/2015 05:16
Ce mec deverse Sur nous encore ses fadaises. Tu merites des corrections car tu ne connais absolument rien

38.Posté par Xeme le 23/09/2015 11:05
Xeme
SOUVENIR-Burkina : Macky Sall favorable à une candidature de Compaoré en 2015 (J-A)

Pour comprendre l’échec de Macky SALL, il faut relire cet article de "Jeune Afrique". C"etait en 2014 lorsque le président sénégalais se disait favorable à une nouvelle candidature de son ami Blaise Compaoré. Macky est trés proche du camp de Blaise ce qui explique cette amnistie qu’il voulait négocier en faveur de Diendéré et les autres pro Blaise. Il a aussi négocié pour ramener le parti de Blaise dans la course pour la présidentielle prochaine.
Relisez l’article de JEUNE AFRIQUE
Le président sénégalais Macky Sall a expliqué à des visiteurs français qu’il valait mieux laisser le président burkinabè se représenter en 2015, même après vingt-huit ans de pouvoir. La raison ? La stabilité sous-régionale dont Blaise Compaoré serait l’un des garants. S’il décide de briguer un nouveau mandat en 2015, Blaise Compaoré, le président burkinabè, pourra compter sur un allié de choix : Macky Sall. Le 12 septembre à Dakar, le président sénégalais a en effet reçu Annick Girardin, la secrétaire d’État française au Développement et à la Francophonie. Il a expliqué à ses hôtes français que Compaoré contribue grandement à la stabilité de la sous-région et qu’il est par conséquent préférable de le laisser se représenter en 2015.

37.Posté par gorgui fall le 23/09/2015 10:14
babacar j nd yaw demale nopoloudji ta mayeniou diame tu parle trop , tu te crois plus intellegent que quionque, nassaranneyi reck nga gueume tu prends tout temps des exemples sur eux . dokhole waqye

36.Posté par Sans commentaire le 22/09/2015 15:57
Restez là à jaser alors que le peuple burkinabé souffre. Qu'est ce qui serait arrivé si la CEDEAO n'intervenait pas. Le peuple burkinaké allait sortir dans la rue, l'armée foncerait sur Ouagadougou, resultat 3000 morts peut etre plus, DIENDERE finirait à la La Hayes. La on réussit un coup de maitre le gars il copére les tueries cessent et voilà Justin qui parle, voilà Alioune Tine et Malick Ndiaye qui parlent. L'Africain est fonciérement méchant il ne veut pas de la réussite de l'autre. Laissons le peuple burkinabé se battre on verra ce que l'on obtiendra par la suite. On aura encore plus de morts peut être meme Diendere en ferait parti et quoi d'autre. Tant que l'on peut sauver des vies faisons le au lieu de pousser les peuples à la resistance, à des tueries alors que vous etes là tranquillement au Sénégal entrain de manger votre "Thiébu diéne" à midi

35.Posté par yndiay le 22/09/2015 13:32
"lorsqu'on accepte l'idée que l'humanisme est en expansion, alors porter des rayures avec un tissu écossais devient facile..."

34.Posté par issa soumana bachir le 22/09/2015 12:45
c sont des gens comme NDAYE que les africains ont besoin ala CDEAO

33.Posté par Dr Djinne le 22/09/2015 10:31
Le soi-disant "politologue" se permet maintenant d'être expert en diplomatie ! Pauvre petit coque gonflé.

32.Posté par male Diarra le 21/09/2015 23:37
M NDIAYE JE NE SUIS PAS D'ACCORD AVEC VOTRE ANALYSE.
MACKY NE POUVAIT QUE NEGOCIER AVEC LHOMME FORT DE OUAGA QU'EST DIENDERE.
LUI SEUL POUVAIT L'ACCUEILLIR CAR IL À LE POUVOIR EN MAIN.
C'EST MACKY QUI EST DEMANDEUR S'il avait refusé l'accueil de DIendere ce dernier
LUI aurait tout simplement refusé l'atterrissage sur son sol. N'oubliez pas que les frontières étaient fermées.
Par ailleurs macky NE POUVAIT pas parler,comme vous le dites, à des hauts fonctionnaires qui n'ont aucun mandat et qui étaient de surcroît terrés chez eux.
C'est facile de faire des lasers et de critiquer sans retenue. La realpolitik est plus compliquée.

31.Posté par sod sos le 21/09/2015 23:34
M NDIAYE JE NE SUIS PAS D'ACCORD AVEC VOTRE ANALYSE.
MACKY NE POUVAIT QUE NEGOCIER AVEC LHOMME FORT DE OUAGA QU'EST DIENDERE.
LUI SEUL POUVAIT L'ACCUEILLIR CAR IL À LE POUVOIR EN MAIN.
C'EST MACKY QUI EST DEMANDEUR S'il avait refusé l'accueil de DIendere ce dernier
LUI aurait tout simplement refusé l'atterrissage sur son sol. N'oubliez pas que les frontières étaient fermées.
Par ailleurs macky NE POUVAIT pas parler,comme vous le dites, à des hauts fonctionnaires qui n'ont aucun mandat et qui étaient de surcroît terrés chez eux.
C'est facile de faire des lasers et de critiquer sans retenue. La realpolitik est plus compliquée.

30.Posté par pape dia le 21/09/2015 21:51
Peuple Burkinabès, chère frère Africains nous vous demandons pardon sur les dérives de notre président.
Il a insulte la conscience burkinabé en voulant leur faire signer le protocole de la honte.
Il vient pour une énième fois de montrer son incompétence.
Comment un président d’une république peut demander à un peuple souverain qui a combattu pour sa libération de signer un protocole injuste, anti-démocratique et insultant.
Comment on peut demander au peuple burkinabé de signer un protocole qui amnistie des assassins alors que tu emprisonne des prisonniers politiques dans ton pays.
On dirait que ce président qui fait la honte de tout un continent n’a pas fait les bancs.
C’est dommage mais le peuple Africains mérite plus que ce médiateur qui encourage un putsch.



29.Posté par Roch Omar BOUGOUMA le 21/09/2015 18:31
Comme nous l'avons fait les 30 et 31 octobre 2014 avec Blaise, nous ferons de même avec Diendéré et sa bande terroriste.
Nous peuple vaillant, vibrant et vivant du Burkina Faso, donnerons encore une leçon de déocratie populaire à toute l'Afrique.
Nous finirons notre revolution proprement.
L'arrivée de M. Wade nous a freiné notre élan d'ailleurs.
Ce soir nous terminons le travail.

Au fait, j'ai honte d'appartenir à cette communauté qu'est la CEDEAO, ces vampires qui emprisonnent et baillonent leur peuple pour passer leur vie au pouvoir.

Suivez nous au Burkina, les fils digne du Capitaine Thomas SANKARA.

Pour ceux qui ne le savent pas, c'etait le 17 que les conclusions des enquêtes préliminaires devaient etre rendues sur l'assassinant de feu Thomas Isidore SANKARA. Comprenne qui pourra et qui voudra.
Quand le Sénégal vas amnistier Karim Wade
Quand le Bénin vas amnistier Pierre Talon
Quand la Côte d'Ivoire vas amnistier Laurent Gbagbo
Quand le Mali vas amnistier Haya Sanongo
Quand le Togolais amnistiera son frère de sang
Quand le Niger vas amnistier le trafiquant des bébés,
Alllllooooorrrrrssss
Le Burkina amnistiera les éléments du RSP...

28.Posté par Fary Diokel KA le 21/09/2015 17:26
Macky est conseille par DEUX incompetents pretentious notoires dont l un est soulard ET l autre PD de naissance
Il est MAL conseille ET LUI meme ne sait rien de la marche d un Etat

27.Posté par Tito le 21/09/2015 16:44
Vous avez vu très juste. Le terroriste Diendéré est en plus un narcissique très très pervers comme son mentor Blaise Compaoré, et il eut fallu que les médiateurs de la CEDEAO intègre cette facette de l’individu. La médiation est totalement passée à côté de son sujet par son approche non aboutie et ses résultats totalement en déphasage avec la vision des burkinabè sur les questions de gouvernance.

26.Posté par Ahmad Tidiane Ba le 21/09/2015 16:00
Merci Chers médiateurs Sans votre intervention le face a face sanglant allait perdurer Les accords proposés intègrent tous les problèmes dont le plus important reste la participation des tous les partis aux élections L exclusion du parti de l ex président Blaise n était une décision juste C est d ailleurs la seule exigence des putschistes En résumé il a fallu des médiateurs compétents pour résoudre la complexité des problèmes Dieuredieuf Diarama Macky Sall Ngary du Sénégal avec Yay Boni du Bénin vous avez honoré l Afrique et tout homme épris de paix et de justice

25.Posté par alioune thiam le 21/09/2015 14:44
moi je ne comprends pas BJN. j'ai mal pour quelqu'un qui se respecte et soi disant un intello. voila ce qui retarde nos pays.il jette toujours de l'huile sur le feu et n'assiste jamais un accidenté sinon l'achevé même. comment on peut le qualifié. Un consultant ,un donneur de leçon, un connait tout ou un hypocrite. la paix n a pas de prix lui il a la paix il doit pas la monnayer avec la guerre.
c est quelqu'un qui aime voir les gens souffrir et dans le déluge total sinon je vous conseille de dire ce que vous savez en toute franchise et en temps opportun que d'attendre que des humanistes se démènent comme des diables pour dire je savais.
tu n'ai pas DIEU mais un être humain qui doit souhaiter la paix à son proche car ton tour aussi viendra.merci

24.Posté par oudia le 21/09/2015 14:07
justin avait dit et jurait que wade ne kittera le palais

il faut lui demander s il croit en Dieu
il va parlait 6h sans répondre c est babacar

23.Posté par Deugg Gui le 21/09/2015 12:48
L'accord bancal qui a été obtenu est la meilleure preuve de la pertinence de l'analyse de BJN.

Un accord sur trois points dont les deux enfreignent la légalité de la transition : la loi qui exclue les candidats pro Compaoré bafouée et l'amnistie accordée aux putschistes qui fait comme s'il n'y avait jamais eu crime.

22.Posté par Ibrahima le 21/09/2015 12:39
Macky Sall est une honte pour la démocratie ! Je comprends mieux ses opposants maintenant ! Un president ne peut se comporter de la sorte. Macky Sall zero! Ce n'est pas parce Blaise Campaoré est leur ami qu'il doivent entériner un coup d'Etat d'un ami.

1 2 3


Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016