Babacar Justin N'diaye : « L’amateurisme congénital du régime me rend malade »


Babacar Justin N'diaye : « L’amateurisme congénital du régime me rend malade »
Le politologue Babacar Justin Mbaye s’est dit offusqué de la tournure prise par le limogeage de ministres lors du dernier remaniement et le recyclage de ces perdants dans leur fief, dans l’appareil Gouvernemental. « L’amateurisme congénital du régime me rend malade, un syndicat de ministres limogés qui a droit à des explications au Palais.  La république ce n’est pas une affaire de copains ou de coquins, le Président a une prérogative constitutionnelle qui est claire! Mais lui poser des questions après un limogeage, au temps du PS cela n’aurait jamais été le cas.  Un état à besoin d’autorité et je suis pour un état fort dans un système largement démocratique.  Quand on va aux élections, on va à la pêche à la légitimité et si vous ne l’obtenez pas, vous n’êtes pas apte à gouverner. On ne peut pas vouloir une chose et son contraire ; le gens qui sont allés à la pêche sans ramasser ni carpe ni capitaine, doivent céder leur place si on veut rester dans une République.»
Mais cet amateurisme, selon lui dans le « Grand Jury », n’est pas étranger au parcours du parti au pouvoir, car revenant sur les carences de l’Apr, il a caricaturé : « cela ressemble à un immeuble sans rez de chaussée, l’aventure de l’Apr pose problème et j'ai le sentiment que l’on a vendu au Président des choses furtives, sans oublier cette coalition qui est un casse-tête. Un des pivots est le Parti socialiste qui est le stabilisateur et le fossoyeur sur le terrain électoral.» 
La formation du nouveau Gouvernement laisse à désirer a aussi indiqué Babacar Justin puisque le Président pouvait trouver mieux, notant en outre que le choix même du premier ministre n’était pas l’idéal : « Il pouvait trouver équipe meilleure, mais il n’est pas facile de décrypter la formation d’un Gouvernement alors qu’il y a un élément majeur qui est la confiance, même s’il n’est pas l’unique critère. Le Président n’a pas reçu les conseils adéquats, c’est prématuré pour Mahammed Dione, je ne dis pas qu’il ne doit pas travailler pour le Sénégal, mais pour le poste de Premier ministre j’aurais conseillé au président de prendre une femme par exemple Mme Aissatou N'diaye Niang, ancienne ministre sous Diouf, ou Viviane Bampassy qui aurait pu être la carte des cartes puisque femme, originaire de la Casamance et l’église et c’est un contenu audacieux... »
Le recyclage de Latif Coulibaly au poste de Secrétaire Général du Gouvernement n’agrée pas non plus Babacar Justin N'diaye puisqu'à ce niveau, « il faut des gens qui sont de orfèvres de l’Etat qui ont blanchi sous le harnais de l’administration, mais pas un Latif Coulibaly, il y  a des postes pour lesquels on ne peut être tatillon, mais plutôt méticuleux » conclura-t-il. 
Dimanche 13 Juillet 2014
Dakaractu




1.Posté par YES le 13/07/2014 15:56
SAUF QUE POUR LE POSTE DE SG, SEYDOU A BIEN TENU LA MARQUE BIEN QUE N'AYANT PAS BLANCHI SOUS LE HARNAIS. POURQUOI VIVIANE BAMPASSY? ELLE N'A PAS ENCORE UN PARCOURS QUI PEUT LA PROPULSER COMME PRIMUS INTER PARES. ET AISSATOU NIANG? OUI , ELLE EST BIEN OUTILLEE SUR LE PLAN ECONOMIQUE, MAIS SANS PLUS. LE CHOIX ACTUEL DU PR EST ACCEPTABLE, LAISSONS LES BOSSER ET APRES ON AVISERA.

2.Posté par OUI-OUI le 13/07/2014 16:31
Je suis d'accord avec vous. Un SGG est appelé à arbiter constamment entre des SG et des DC au cours des reunions de coordination. Comment Latif peut-il arbitrer par exemple des missions à préciser entre plusieurs services à travers un décret de repartition mal rédigé,incongru imprécis, Il ne connait pas le mode de fonctionnement d'une sous prefecture a fortiori les Ministères transversaux: MEF, Intérieur,MAE, Equipement ...C'est une fonction qui revient à quelqu'un qui a fait au moins 6 ministers et ou structures décentralisées
Une anecdote: Monsieur X vient voir Jean Collin et lui dit. Je voudrais ce poste Y. Et Collin lui dit. Ta formation et ton expérience sont essentiellementt théoriques. Il lui posa une colle: Des villageois aarretent à minuit une bande de malfaieurs. Vous etes Sous-préfet tout seul dans un village sans voiture sans téléphone On vous appelle que faites vous? Le postulant répond; Je dis à ma femme de leur dire que je ne suis pas là.....C'est un ancient du .....

3.Posté par OUI-OUI le 13/07/2014 16:39
Un SGG doit pouvoir par exemple relever les incohérences entre les nomenclatures budgétaires de l'Etat et des collectivités locales
Je suis ancient fonctionnaire et je sais bien ce que je dis

4.Posté par OUI-OUI le 13/07/2014 16:54
Faut éviter de nommern chef de chantier quelqu'un qui n'a jamais tenu une truelle. Voila le problem du nouveau Gouvernement

5.Posté par OUI-OUI le 13/07/2014 16:57
Bampassy aurait fait un bon MINT mais pas PM

6.Posté par OUI-OUI le 13/07/2014 16:58
Seydou Sy SALL aurait fait un bon Ministre de l'Urbanisme

7.Posté par OUI-OUI le 13/07/2014 17:01
Loum, je l'aurais mis aux Finances, chargé du PSE confié à Moubarack

8.Posté par OUI-OUI le 13/07/2014 17:07
Fonction publique: Jean SIMON

9.Posté par OUI-OUI le 13/07/2014 17:07
Mankeur à l'ONU

10.Posté par OUI-OUI le 13/07/2014 17:08
Moustapha NIASS PCA SAR

11.Posté par OUI-OUI le 13/07/2014 17:10
Latif DG CESTI

12.Posté par OUI-OUI le 13/07/2014 17:13
Allassane SALL DG ADS

13.Posté par pan le 13/07/2014 22:23
je suis d'avis ke si on à pas la légitimité on est pas apte à gouverner mais ke dire de ses technocrates qui vont continuer à pourrir l'enseignement supérieur. et pour moi la défaite du pouvoir viens simplement des étudiants. chaque famille est représente à l'ucad c le Sénégal en miniature et la mis en oeuvre de les réforme pose problème. la direction des bourses fait un travail de tortue..

14.Posté par memes le 13/07/2014 23:17
Cette analyse de sois disants journalistes alimentaires se diant politologues me rend malade. On parle de gouvernement competent tout en ayant des prejuges su un premier ministre va a peine installe. Pour quel qu un qui se dit republicain dans un Etat laique , on fait une symetrie regionale et religieuse sur le choix d un potentiel premier ministre. Quelle paradoxe!!! Le Senegal appartient a tout les senegalais et seuls les competences comptent, ceux qui vivent de sois disants analyses politiques doivent aller se chercher un vrai metier et creer de la richesse.A bon entendeur !!!

15.Posté par Babacar Justin Ndiaye le 14/07/2014 11:26
Memes
Je suis républicain vivant dans un "PAYS A COHÉSION SOCIALE INSUFFISANTE". Le Sénégal n'est pas le Danemark. On y forme pas un gouvernement, comme on le composerait dans un pays scandinave. Le Président H. Boigny disait : "La politique, c'est le réel avant d’être l'idéal". Dans nos pays, l'Exécutif doit être le reflet de la Nation.

16.Posté par PTF12 le 14/07/2014 13:33
Monsieur Ndiaye
Je vous ai ecoute hier et apprecie souvent vos analyses. Cependant, je n'adhere pas du tout a votre point de vue, les criteres relatifs a l'appartenance religieuse, l'ethnie et le genre ne devraient en aucun cas etre consideres pour choisir un membre du gouvernment, seuls l'experience, la confiance et la competence doivent prevaloir sur tout. Je vous donne un exemple tres smiple, celui du Nigeria, ou depuis des annees, ils ont le principe du zoning dans le parti au pouvoir (PDP), qui gouverne depuis plusieurs annees. Selon ce principe tacite, il doit y avoir une alternance Nord/Sud entre les presidents au pouvoir, en d'autres termes, un president qui vient du Nord doit etre succede par un president qui vient du Sud pour etablir un equilibre regional. De plus, quand le President est du Nord, le Vice-President est du Sud, etc. Ce principe n'a absoulemt pas contribue a une meilleure cohesion sociale au Nigeria et le pays reste tres sensible aux questions ethniques, comme nous le constatons tous les jours. De plus, la nouvelle generation de Nigerians a completement vomi ce concept, et je crois que la force du Senegal justement c'est de continuer a ne pas se focaliser sur ce genre de facteurs. Le Senegal n'est certes pas le Danemark, mais le Senegal n'est pas non plus le Nigeria, ni le Kenya. Commencer a adopter ce genre de raisonnement menera a une spirale eternelle ou chaque ethnie voudra sa part du gateau. Je vous exhorte donc a nuancer vos propos sur ce sujet.

17.Posté par Mouhammad Ilyass le 14/07/2014 14:31
En ce qui me concerne, ce sont les analyses tendancieuses de Babacar Justin qui me rendent malade..... Cet homme est un pédant avec ses formules toutes faites... C'est lui qui prétendait que si le Sénégal élisait macky comme président, cela créerait un malaise avec la Mauritanie....
Combien de régions sont restées sans ministre depuis Abdou Diouf sans que cela heurte quelqu'un... L'Etat est vaste,.. il y a beaucoup d'autres postes plus importants.... on n'a pas besoin que chaque région ait un ministre, l'essentiel est que chacun se sente pris en compte dans la gestion...
Ce qu'il faut éviter, c'est ce qui s'est vu sous Idrissa Seck: les moyens de l'Etat dévoyés pour uns seule région,... une région dont d'ailleurs les étudiants se retrouvent logés aux frais du contribuable sénégalais dans des immeubles privés..
Babacar Justin est un nostalgique de l'ère des dictateurs des années 70, ses analyses manquent de pertinence.

18.Posté par Amar Yaya le 14/07/2014 16:12
Babacar c'est une des rare fois ou je me trouve en désaccord avec vous. Eriger la performance électorale en critère d'évaluation des ministres ne me semble pas être la meilleure manière de mettre la patrie avant le parti. Concernant votre commentaire sur le syndicat de ministres demis, à ce que je sache les ministres demis n'ont pas été demandeur mais plutôt solliciter par celui la même qui les a demis pour une sorte de séance d'explications. Pour le cas spécifique du Ministre Thierno Alassane Sall avec qui j'ai fait campagne, je ne vois pas pourquoi quelqu’un qui a fait dégringoler un adversaire de la stature de Idrissa Seck de 62 à 42 % et fait bondir le camp de la majorité de de 14 à 34%, quelqu’un qui a fait toutes les concessions pour obtenir une liste consensuelle et unique de la majorité présidentielle a Thiès Ouest, quelqu’un qui pour la première fois à contribuer à battre idrissa seck sur 9 des 18 Centres de votes de Thiès Ouest, quelqu’un qui a été battu par l’habilité de l’adversaire (manque d’expérience car participant pour la première fois a des locales) qui a fait preuve de sens d’anticipation en faussant la sincérité du scrutin par un transfert massif d’électeurs ( rien que sur 4 centres de votes Malick Kaire, Aly Ba, Cire Elimane at ADAU 2/3 plus de 1300 nouvelles inscriptions, pour l’essentiel des transferts), quelqu’un qui en dépit de ces transferts a été battu par une marge inferieure au nombre de transfert, comment ce quelqu’un la peut-être sanctionne ! Babacar avez-vous souvenance d’une seule fois ou les écarts entre les résultats des bureaux témoins et les résultats proclames varient sur simple au double si non plus comme ce fut le cas à Thiès lors des dernières élections. Je pense sincèrement que le Président Maky s’est trompe sur ce coup la car comme disent les américains « One size does not fit all ». La meme pointure pour tout le monde ça ne marche pas.

19.Posté par Papisfall le 14/07/2014 16:30
De tout coeur avec Memes. Waadji daal il ne fait que jaser sur tout. Il a la science infuse sur tout ce qui se rapporte à la gestion de l'Etat. Peut que lui il ferait un bon PM.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016