Ankara et Dakar veulent augmenter leur volume d'échanges


La Turquie et le Sénégal veulent, d’ici à 2023, porter le volume annuel de leurs échanges commerciaux à deux milliards de dollars US (environ mille milliards de francs CFA), contre 170 millions de dollars actuellement (environ 85 milliards de francs CFA), a annoncé, vendredi, à Istanbul, le président du conseil d’affaires entre les deux pays, Ihsan Sahin.
Le volume des échanges entre les deux partenaires commerciaux, environ 85 millions de francs CFA, ne reflète pas le potentiel des échanges bilatéraux, selon M. Sahin.
"Nous souhaitons tenir un forum d’affaires à Dakar, au mois d’avril, avec la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar", a-t-il annoncé, manifestant la volonté des deux parties de renforcer leurs relations commerciales.
Ihsan Sahin recevait des journalistes sénégalais en visite en Turquie, un pays dont les exportations vers le Sénégal s’élèvent actuellement à 165 millions de dollars par an (environ 82,5 milliards de francs CFA).
Les exportations turques comprennent les matériaux d’équipement, les matières plastiques, les produits alimentaires et les machines.
La Turquie importe du Sénégal des produits halieutiques, pour une valeur cinq à six millions de dollars, environ deux milliards et demi, voire trois milliards de francs CFA.
"Nous sommes au courant du Plan Sénégal émergent. Et ça nous rend très enthousiastes. Nous suivons de très près le Plan Sénégal émergent. La Turquie est prête à intervenir surtout dans la construction d’hôpitaux, de routes et de chemins de fer, avec notamment le partenariat public-privé, un domaine dans lequel elle a une expérience", a-t-il au sujet du PSE.
Signalant la présence de compagnies turques dans le secteur de la construction au Sénégal, M. Sahin ajoute d’autres domaines dans lesquels son pays a capitalisé beaucoup d’expérience : la santé, le tourisme, le textile et l’alimentation.
Selon lui, les atouts du Sénégal résident dans sa situation géographique, son potentiel économique et social, son statut de pays musulman, sa jeunesse et le dynamisme de sa population. Le niveau de la démocratie sénégalaise est aussi "un avantage majeur" pour le pays, a-t-il signalé.
Le conseil d’affaires entre la Turquie et Le Sénégal est l’un des trente mécanismes du genre, qui lient la Turquie à des pays africains.
Il s’agit de cadres de partenariat économique et commercial travaillant, du côté turc, sous la supervision du Conseil des relations économiques étrangères de la Turquie (DEIK). Cette structure fédère des entreprises du secteur privé et s’occupe de la promotion de la Turquie dans le monde.
Dimanche 7 Février 2016
Dakaractu




1.Posté par la belle nymphe le 07/02/2016 15:05
Bon repos dominical les amis.
Mais un bon massage vous fera du bien.
Essayer le massage d amina , c est l adopter.
Rien n est plus agréable de confier son corps a une belle nymphe
Qui connait l anatomie de votre corps,
l expérience fait la différence, n hésitez pas.
Contact. 778890136/773882184:



Dans la même rubrique :