Alioune Badara Cissé réussit une médiation discrète et rapide


Alioune Badara Cissé réussit une médiation discrète et rapide
DAKARACTU.COM  Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a effectué le 11 août une visite de courte durée à Alicante, en Espagne. Arrivé aux environs de 21h locales, accompagné du vice-consul de Madrid et du chargé d’affaires a.i de l’ambassade du Sénégal en Espagne, il a rencontré séance tenante les représentants des Sénégalais de cette localité pour s’enquérir des tenants et des aboutissants de la situation tendue qui prévaut depuis quelques jours entre Sénégalais et policiers municipaux de cette localité.

Au cours de la rencontre, les représentants de nos compatriotes ont salué le pragmatisme du chargé d’affaires a.i de l’ambassade qui, après avoir pris la mesure des problèmes, a senti la nécessité de faire venir le ministre pour régler au plus vite cette situation devenue délétère et insoutenable. Ils ont en outre dressé une plateforme qui tourne autour des contrôles à outrance des Sénégalais par la police, des expulsions fréquentes et exagérées de nos compatriotes, du refus systématique de visites aux compatriotes détenus, des perquisitions de véhicules et de maisons des Sénégalais sans mandat... 

Dans son intervention, le ministre a d’abord regretté les incidents survenus les 04 et 05 août qui se sont soldés par une dizaine de Sénégalais blessés dont un du nom de Mbaye Sèye, toujours interné à l’hôpital, et Pofirio Martinez Rodriguez, policier municipal sérieusement blessé. Il a ensuite rappelé les excellentes relations qui existent entre le Sénégal et l’Espagne avant d’exhorter nos compatriotes à respecter les lois et règlements du pays d’accueil, condition sine qua non pour un respect mutuel.

Poursuivant toujours son intervention il a magnifié à sa juste valeur l’esprit patriotique de nos compatriotes qui, par moment, ont eu à braver le froid, la faim, la chaleur, la pluie pour venir en aide à leurs familles et participer activement au développement de la mère-patrie; le Sénégal.
Alioune Badara Cisse a laissé entendre que le gouvernement est entrain de mettre en œuvre des leviers et des mécanismes pour assurer un bon retour pour ceux qui auraient l’intention de revenir au bercail. Car, selon lui, l’immigration ne semble plus être la solution. Dès lors, il faut trouver d’autres voies alternatives. Il a aussi réitéré l'engagement du président de la République Macky Sall d’appuyer autant que faire se peut la diaspora sénégalaise,

Dans sa mission de médiation, le ministre s’est réuni avec les autorités locales d’Alicante et le chef de la police pour arrondir les angles et réinstaurer le climat de paix et de justice entre Espagnols et Sénégalais de cette localité.

Les autorités locales d’Alicante ont salué l’initiative du Ministre pour apaiser cette tension. Elles ont sollicité la collaboration de l’association pour identifier les auteurs des blessures sur les policiers municipaux et ont reconnu que ces cas isolés ne sauraient entachés la convivialité qui a toujours existé entre ces deux communautés,

C’est dans un atmosphère de détente que le Ministre ABC a demandé et obtenu la mise en liberté de quatre de nos compatriotes et a également sollicité des autorités de voir les possibilités d’octroyer à nos compatriotes un lieu dédié à la vente de leurs produits dans la légalité , demande qui a aussi trouvé un écho favorable auprès des dites autorités.

Après la rencontre, les deux délégations se sont exprimées devant la presse pour informer l’opinion publique nationale et internationale de l’issue heureuse de la réunion et des dispositions prises par les deux parties, Elles ont réaffirmé leur ferme volonté de juguler ensemble les malentendus qui ont fini de causer trop de dégâts de part et d’autre et de s’engager d'ores et déjà pour le retour du bon voisinage entre leurs deux communautés.

Avant de reprendre l’avion pour l’Arabie Saoudite, le ministre a de nouveau rencontré la communauté sénégalaise d’Alicante qui a exprimé sa satisfaction quant à la célérité avec laquelle il a pris en charge leurs problèmes. Une motion de remerciements a été lue par l’Association sénégalaise d’Alicante et la Fédération des Associations et Organisations Sociales Sénégalaises en Espagne (Faosse).

Avec Momar Dieng Diop, Espagne. 
Momar Dieng Diop Espagne.




Dimanche 12 Août 2012
Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par tian le 13/08/2012 11:15
Bravo Mr le Ministre, c'est ça qu'on attend d'un ministre talentueux et efficace,
Travailler sans tambour ni trompette.
A tes autres collègues ministres, je leur demande de travailler sans calcul politicien...

2.Posté par jack le 13/08/2012 11:49
Le chaos que les marchands ambulants ont seme au plateau de Dakar, plus precisement a sandaga est-il exportable ? La est toute la question .Les senegalais par tous les moyens et fuyant la misere vont en europe et ailleurs dans le monde mais la grande majorite n a la plus minime preparation pour vivre en phase avec ces societes. Analphabetes l ecrasante majorite tres limites ils vivent la plus part d entre eux pendant des dizaines d annees en marge des lois et reglements en vigueurs dans ces pays .Cest un probleme complexe dont la solution est dans le passe en la formation , de la part des parents d une part et de l autre d un etat , de citoyens avec un minimum de capacite intelectuel pour integrer des societe assez avancees. Et cela n est pas de leur faute , ils ne font que fuir, fuir instinctivement, aveuglement la misere !

3.Posté par Pap le 13/08/2012 12:02
C'est au contraire une honte qu'un MAE dût se déplacer pour si peu. Un entretien téléphonique d'un de ses collaborateurs ou un déplacement d'un collaborateur de l'Ambassadeur ou du consul aurait suffit.

En outre la discrétion et la modestie (si vraiment l'acte se voulait effectivement discret et désintéressé) aurait voulu que réussie ou pas, cette médiation ne soit pas médiatisée si fortement finalement !

Je ne connais rien du tout en diplomatie et ni d'ailleurs en politique, mais je crois qu'ABC n'a pas le niveau. Ses qualités intellectuelles (que j'estime réelles) l'emportent sans doute sur ses talents politiques et diplomatiques.

4.Posté par MILK le 13/08/2012 12:09
Momar dieng diop ya meuneu doul il faut dire o Senegalais la realité deug ..Deugue rek moy deuggue meme dans notre propre pays la vente ambulent est interdit par la loi .Les Españols sont bcoup tolerant par aport au otres Toubaps,coma peut ont accepté la vente des articles d' imitation dans un pays organisé (tolerance si...)mais pas donner un lieu pour vendre des fausses ,pa passible je te defis MR Dieng Diop".Nous sommes tres tetu"

5.Posté par Bath le 13/08/2012 12:18
J'aurais été plus impressionné de le voir faire des médiations réussies sur des dossiers tels que le Mali où la diplomatie Burkinabé prend encore une fois le dessus. Se déplacer pour des histoires de marchands ambulants qui, de plus, exportent une mauvaise image du Sénégal, je ne vois pas de quoi en faire un succès.

6.Posté par FAUX PAS FACHER le 13/08/2012 13:03
Etant donné que le Mouvement YEN A MARRE est corrompu par ce nouveau régime, je lance le mouvement FAUX PAS FACHER!
FAUX PAS FACHER est contre le Sénat dans le contexte économique actuel du Sénégal est une pure institution relevant de la politique politicienne!
FAUX PAS FACHER est contre le Senat qui continue à sucer l’économie sénégalaise pour placer la clientèle politique dans l’attente d’une récompense.
FAUX PAS FACHER est contre le Senat qui est une institution aussi budgétivore qu’inutile: Les urgences sont ailleurs. L’argent qui entretient les sénateurs devrait pouvoir servir à alléger les souffrances des populations qui n’ont plus d’électricité, qui sont chassées de leurs maisons par les inondations!

7.Posté par Nouveau au Senegal le 13/08/2012 15:04
Nouveau au SENEGAL.

Comment Obtenir des Applaudissements Enthousiastes — même une Standing Ovation —à chaque fois que vous parlez! Ce Séminaire sur le Développement Personnel Nouveau au Sénégal par son caractère Subliminal à travers l’Hypnose et la Programmation Neuro Linguistique que nous pratiquons lors de nos rencontres d’Eveil Psychologique, va vous aider à prendre la parole en public.

Vous pourrez parler sans avoir Peur!

Découvrez une méthode Unique pour maîtriser votre voix et vos prises de parole. Inscriptions: patricia851@live.fr 00221 77 035 51 95.

Notre cabinet avec son système de cours progressif, sa pédagogie et son incomparable richesse apporte cette nouvelle technique de Développement Personnel avec toute son Efficacité.

A vous de faire le premier pas! Ecrivez nous, ou appelez nous si vous désirez transformer votre personnalité.

8.Posté par Mamadou Cisse le 13/08/2012 15:05
MLK vous ne comprez rien mais Mr Diop dans son texte il a bien mentionnè pvente de produits dans la LEGALITE ça veut tout dire MLK avant ¡ecrire quoi que se soit il faut bien le savoir.Merçi

9.Posté par senebazar le 13/08/2012 15:09
Achetez et Vendez sur senebazar.com

10.Posté par maketbi.com le 13/08/2012 15:25
Excellent site pour poster gratuitement vos annonces sur www.maketbi.com

11.Posté par niamary le 13/08/2012 19:21
nous ne voulons pas du senat et nous l avons combattu durant le regime du dictateur wade nous n allons pas l accepter pour le president macky le peuple des assises le m23 doivent prendre leur responsabilite macky est entrain de trahir le peuple pouquoi le senat pour caser le clientelisme politique nous n allons pas l accepter car il y a des priorites ,le cout de la vie le calvaire de la senelec les innondations la circulation les routes ......le peuple du 25 mars sera debout pour dire non non et non

12.Posté par SOS CNQP le 13/08/2012 19:30
INFORMATIONS

Présentation du Centre
Dès 1975, le Gouvernement du Sénégal a voulu rehausser le niveau de qualification professionnelle des ouvriers des secteurs modernes de l’industrie et de l’artisanat.
Cet impératif résultait de l’effort d’industrialisation visant à encourager la création de structures et l’essor d’entreprises capables de produire, dans un premier temps, des biens de consommation jusqu’alors importés.
Ces « industries de substitution » disposaient d’une main-d’œuvre dont les qualifications sont plus souvent acquises« sur le tas » et doivent être améliorées pour répondre aux exigences de la production.
Les établissements classiques d’enseignement existants ne pouvant assurer cette tâche, des
financements furent recherchés pour doter le pays d’indispensables structures de formation
professionnelle.
C’est ainsi que la Loi 83-52 du 18 février 1983 consacrait la création du Centre National de Qualification Professionnelle (CNQP) avec le statut EPA (Etablissement Public à caractère Administratif) devenu en 2000 un EPIC (Etablissement Public à Caractère Industriel et Commercial).Il est régit par la Loi 2000-26 du 1ér Septembre 2000 et le Décret N° 2000-865 du 31 Octobre 2000.
Le CNQP est doté d’une personnalité juridique, d’un patrimoine propre et d’une autonomie financière et pédagogique. Il dispose de trois organes délibérant :
- Le Conseil d’Administration tripartite : Etat – Employeurs-Travailleurs.
- Le comité de direction.
- Le conseil pédagogique.
La direction et la gestion du centre sont assurées par un directeur général nommé par un décret présidentiel.
Le CNQP s’inscrit dans ce nouveau contexte d’évolution.
En effet le CNQP vise trois objectifs :
 la préparation à l’emploi des jeunes issus du système scolaire sans qualification professionnelle ;
 la formation continue des agents en activité
 le rôle de conseil en matière de formation professionnelle auprès des entreprises, des groupements d’intérêt économique et des collectivités locales.
Le Centre dispose d’un personnel dont le salaire est pris en charge par le CNQP.
Le personnel comprend :
- des agents administratifs et de service recrutés directement par le CNQP
- des formateurs décisionnaires recrutés directement par le CNQP
- des fonctionnaires enseignants affectés par le ministère
- des vacataires affectés par le ministère.

Il tire ses ressources d’une part de la subvention de l’état d’une valeur de
185 000 000 F CFA (185 Millions F CFA) qui représente sa contribution à la formation d’ouvriers qualifiés et d’autre part des services vendus :
- Formation continue
- Formation pré-emploi (cours du jour payants)
- Cours du soir
- Hébergement
- Concours d’entrée
- Site de location d’antennes Tigo et Expresso.
- Prestation de service
Le CNQP dispense des cours allant du CAP au BTS dans les filières suivantes :
- Electrotechnique
- Mécanique générale
- Mécanique Automobile
- Construction Métallique
- Electricité Bâtiment
- Plomberie
- Electromécanique
- Électronique

Situation du Centre
Les difficultés qui constituent les obstacles au fonctionnement du centre sont les suivants :
1. Situation et gestion financière
2. Problèmes de gestion administrative
3. Difficultés pédagogiques et logistiques

POINT 1 : SITUATION ET GESTION FINANCIERE
Depuis l’arrivée du Directeur Général beau-frère de l’ancien Ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle Moussa SAKHO au CNQP en Octobre 2007, la situation financière du centre ne cesse de se dégrader.
En effet, le Centre disposait à chaque fois de plus de 03 mois de salaire en réserve dans les banques afin d’assurer une bonne marge pour le paiement de ces agents. Mais cette assurance financière n’existe plus car les agents du centre perçoivent leur salaire avec un retard considérable.
Cette difficulté financière résulte :
- De la nomination d’une Présidente de Conseil d’Administration dont le salaire est
supporté par le budget du centre. Cette situation n’a jamais existé car le CNQP a toujours fonctionné avec un PCA fonctionnaire qui percevait son salaire de l’état et non du centre.
- D’un recrutement abusif du DG d’un personnel inutile pour la gestion administrative et pédagogique du centre.
- Des marchés et des dépenses fictifs organisés par le DG

POINT2 : GESTION ADMINISTRATIVE
Le CNQP vit une situation administrative inquiétante.
En effet le décret 76-122 du 03 Février 1976 à son article 48 interdit au directeur du Centre l’octroi de véhicules dits de fonction à des fins personnelles . Toute utilisation du parc automobile autre que celle exclusive de l’établissement est prohibée.

La direction fait une mauvaise gestion du carburant. Le CNQP dispose d’un quota d’environ de 1000 litres de carburant par mois pour le fonctionnement mais malencontreusement utilisé.
Le CNQP dispose d’un patrimoine bâti servant d’habitat illégalement mis à la disposition de certains agents par le Directeur Général, or la gestion du logement est bien défini dans le décret 76-122 à son article 46. De plus une partie du patrimoine foncier (terrain de sport) du centre a été cédée pour la construction du centre de formation des métiers portuaires dont le protocole d’accord n’a pas été respecté.
La direction signe des ordres de missions délivrés à certains agents pour des activités non régaliennes et n’ayant aucun rapport avec la bonne marche de son administration.
Le CNQP a reçu un don de matériel informatique, de bureau… venant de l’Unicef et de la société Nestlé-Sénégal mais qui a été déployé en dehors du centre à des fins personnelles.



POINT 3 : DIFFICULTES PEDAGOGIQUES ET LOGISTIQUES
Depuis un certain temps on constate une léthargie du fonctionnement du CNQP.
Les formateurs qui constituent la cheville ouvrière du centre sont systématiquement exclus de toutes les décisions pédagogiques. En d’autres termes le conseil pédagogique ne fonctionne plus comme il se doit.
Le montant alloué à la matière d’œuvre a été considérablement revu à la baisse alors que les effectifs des élèves augmentent de manière exponentielle.
Présentement on dénote un manque criard de matière d’œuvre, primordiale pour les séances de travaux pratiques. Le matériel pédagogique (craie, éponge, table bancs, blouses …) y est quasi inexistant ; ce qui retarde les enseignements.

Toutefois une attitude responsable et conséquente des formateurs serait de ne pas accepter l’annihilation du résultat de gros efforts et d’avoir à un certain niveau un droit de regard sur la gestion du centre comme l’autorise l’arrêté ministériel du 21 Juillet 1992. Dans le souci d’une meilleure gestion du centre il serait préférable que le cnqp soit dirigé par quelqu’un qui connait les rouages de l’enseignement technique pourquoi pas une promotion interne d’autant plus qu’il y’a des fonctionnaires de haut niveau au centre.

Sur ce, nous ne pouvons plus continuer à subir les conséquences d’une gestion gabégique, opportuniste et discriminatoire des ressources du centre.

NOUS VENONS SOUMETTRE CE MEMORANDUM A TOUS LES LECTEURS DE SENEWEB ET A TOUS LES SENEGALAIS AFIN QUE VOUS NOUS AIDIEZ A FAIRE PARTIR LE DIRECTEUR GENERAL ACTUEL ET LE PCA.

13.Posté par Toobalist Tooba le 13/08/2012 20:40
Facebook
Bonjour,
Visitez notre nouveau site web d'annonces gratuites www.toobalist.com et ajouter vos annonces immobilières gratuitement pour une plus grande exposition sur l'internet et attirer de potentiels clients.
Toobalist vous permet d'ajouter vos produits avec des options fantastiques telles que : option vidéo, diverses photos pour montrer toutes les facettes

14.Posté par moustapha le 13/08/2012 21:52
momar diop dieng, vs manquez vraiment de deotologie, comment tu peux etre present a une reunion comme secretaire de la faosse et ensuite ecrire un article sur la reunion comme journaliste. on ne peut pas etre juge et partie surtout quand il ya un conflit dìnteret. ce qui met en cause lobjectivitè de votre article.

15.Posté par Ndeye aida Sall le 13/08/2012 22:28
Momar dieng diop n¡est pas le secretaire dela faosse.vrifiez votre information d'abord

16.Posté par Ndeye aida Sall le 13/08/2012 22:28
Momar dieng diop n¡est pas le secretaire dela faosse.vrifiez votre information d'abord

17.Posté par Séminaire Gestion des conflits le 13/08/2012 23:18
Une Grande Première au SENEGAL !

Les Conflits dans les Entreprises prennent de plus en plus d’ampleur dans notre pays. Et si jamais ces rivalités ne sont pas gérées convenablement, elles peuvent engendrer des conséquences Négatives voir Dramatiques.

Comment gérer les divergences dans nos organisations ?

Ce Séminaire, organisé par un Groupe d’experts étrangers et nationaux sera animé par un Consultant International venu spécialement de France pour répondre à toutes vos attentes et vous apporter les solutions en matière de Gestion de Conflits.

Inscriptions : nathaliemorreau2012@voila.fr / 00 221 77 583 63 83

18.Posté par saliouu le 14/08/2012 00:20
Que du cinéma, une di^plomatie à deux balles...pfffff, Avant de quitter Dakar, toute la presse en a parlé. Vas au Nord Mali ou dans la bande de gaza. Au Maroc aussi, les Sénégalais sont jetés en prison, à Paris, à Bagdad.....Vas y

19.Posté par Mbabadiakhou le 14/08/2012 02:14
J'ai honte pour la diplomatie sénégalaise
que l'on réduise certains postes diplomatiques et consulaires s'il faut que le MAE en personnes se déplace pour négocier avec des municipalités

Honte à la diplomatie sénégalaise
Honte à ABC

20.Posté par doul le 14/08/2012 02:15
n'importe koi avec ce gouvernement on est au théatre tous les soirs un ministre d'état qui se déplace pour des futilités pour quoi ne pas convoquer l'ambassadeur d'espagne au sénégal gni dal ils n'ont aucune notion de l'état tatonnement rek ak coup d'éclat de toute façon on va vous dégager bientot si vous continuez

1 2


Dans la même rubrique :