Afrique du Sud : Les autres sénégalais agressés avant Aïda Sow Diawara


Se rendre en Afrique du Sud est devenu dangereux pour les officiels sénégalais. En moins d’un an, quatre délégations officielles ont fait l’objet d’agression. Et la députée-maire de Golf-Sud, Aida Sow Diawara, a été la dernière victime avant-hier. Selon Momar Diop l’ambassadeur du Sénégal en Afrique du Sud, c’est la quatrième agression sur une délégation sénégalaise en moins d’un an. La délégation des maires lors du sommet des «Africités» a été victime d’agression de malfrats. Les interprètes El hadji Malick Sy et Kassé n’oublieront pas de sitôt leur agression au pays de Nelson Mandela. Idem pour Mme Evelyne Tall de Ecobank. C’est dire que les attaques contre des officiels sont devenues récurrentes au niveau de l’aéroport. Le mode opératoire des malfrats consiste à suivre les véhicules de visiteurs étrangers avant de les stopper dans un coin, et déposséder les occupants de leurs biens.
 
Samedi 30 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :