ABLAYE MBAYE EST PARTI SANS SES DROITS D’AUTEUR.


Le parti politique du Parti  Mouvement Culturel pour le Salut du Sénégal  Fulla ak Fayda (MCSS/FF) exprime ses vœux de bonne année 2017 aux sénégalais et à la communauté artistique et littéraire, et souhaite une bonne réussite aux porteurs de projets et programmes culturels. Le Bureau Politique du Parti politique Mcss Fulla ak Fayda saisit cette occasion pour féliciter le Président de la République pour avoir décrété 2017, année de la culture.
Et le bureau politique invite le Président de la République et le Ministère en charge de la Culture à associer, en amont comme en aval, les artistes et acteurs culturels aux programmes de l’Année culturelle afin d’en faire une réussite au grand bonheur du peuple sénégalais. Le Bp salue la mémoire d’un digne fils du Sénégal, le virtuose du chant, Ablaye Mbaye décédé le 9 janvier dernier.
       
Le Parti Politique MCSS Fulla ak Fayda présente ses condoléances à la famille éplorée et à la communauté culturelle. Comte tenu de la difficile situation dans le secteur de la culture marquée par le non paiement depuis plusieurs mois des salaires différés des ayants-droit par la Société sénégalaise des Droits d’auteur et droits voisins, la Sodav ; 

-1/ Le Mcss Fulla ak Fayda exige le paiement sans délai des redevances des artistes et de tous les ayants-droit. Et si ce n’est pas effectif, le parti compte initier des marches pacifiques. Ablaye Mbaye nous a quittés sans ses droits d’auteur durant toute l’année 2016. Le Bureau Politique du Parti politique Mcss Fulla ak Fayda attire l’attention des autorités de l’Ofnac et de l’IGE sur la gestion de la Sodav qui défavorise les ayants droit. 
2/ le Bureau Politique du Parti politique Mcss Fulla ak Fayda dénonce avec vigueur le caractère exorbitant des prix de location de la salle du Grand Théâtre imposés aux acteurs culturels et artistes (de 4 à 5 millions de francs Cfa et sans compter les taxes et les frais de sécurité payés au Grand théâtre). Le Grand Théâtre, un établissement public et non privé, et doté d’un budget de l’Etat du Sénégal, dans son mode de gestion actuel, devient dangereusement un lourd fardeau imposé aux artistes et acteurs culturels. Le Mcss Fulla ak Fayda exige la baisse substantielle des prix usuriers pratiqués au Grand Théâtre. 
3/Le Bureau Politique du Parti politique Mcss Fulla ak Fayda soutient le Groupe Pape et Cheikh victime d’un acte humiliant et préjudiciable au cours du spectacle du 6 janvier 2017 dans cette même salle du GRAND THEATRE. En effet, après avoir payé intégralement plus de 4 millions de francs Cfa, la Direction du Grand Théâtre a brusquement baissé le rideau en plein spectacle et sans sommation prétextant le Groupe Pape et Cheikh a dépassé de 20 minutes sur l’horaire. Le Bureau Politique du Parti rappelle après avoir constaté que depuis plus de dix ans, la gestion opaque, nébuleuse et solitaire du Fonds social du Bsda destiné aux artistes qui rencontrent des difficultés de santé ou sociales. 12 millions par an et pendant plus d’une décennie. Où sont passés ses fonds sociaux.
Déjà des prêts d’un montant de 50 millions de francs Cfa ont été décelés par des membres du Conseil d’administration du Bsda et sans justification. Le Parti MCSS Fulla ak Fayda exige un audit rigoureux du fonds social du Bsda et demande que du Bsda la justification de l’utilisation du Fons social géré sans associer des membres du Conseil d’administration de ce même Bsda.
Dans ce contexte de transparence, de gestion vertueuse des fonds publics surtout ceux des créateurs, le Bureau Politique interpelle le Président Macky SALL pour l’audit du Fonds social du Bsda de plus de dix ans.
Au moment où des artistes sont en difficulté. Le Parti MCSS Fulla ak Fayda, d'obédience socioculturelle, soucieux de la défense des créateurs et de promotion des œuvres musicales et artistiques, et engagé  également pour le respect et la dignité des artistes de toute discipline. Le Bureau Politique du Parti MCSS Fulla ak Fayda ne ménagera aucun effort pour que les artistes entrent en possession de leurs dus et de leurs droits. 

Fait à Dakar le 14 janvier 2017

Le MCSS /Fulla Ak Fayda

LE SECRETAIRE GENRAL NATIONAL 

Abdoulaye Mamadou GUISSE

Samedi 14 Janvier 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :