36ème édition de l’Appel de Limamoulaye : Macky Sall délègue le couple Anta Sarr Diacko et Abdoulaye Diouf Sarr pour remettre sa contribution


Le Khalife Baye Abdoulaye THiaw Laye a reçu la délégation gouvernementale à son domicile à Yoff Layène. Accompagnée d’une forte délégation, le ministre délégué à la solidarité nationale a délivré le message du chef de l’Etat. Anta Sarr Diacko s’est d’abord réjoui du choix porté sur sa personne pour cette mission noble et symbolique. L’envoyée du Chef de l’Etat estime que ce geste entre en droite ligne de la politique de l’Etat envers les familles religieuses. Cette option, traduite à travers une aide en denrées, participe à la gestion des charges durant l’événement qui regroupe des milliers de pèlerins venus de partout, dira madame le ministre. Face au marabout, l’envoyée du chef de l’Etat sollicitera des prières pour le pays et pour le succès des chantiers entrepris. Estimant être d’abord une fidèle talibé avant ses charges administratives, elle estime que la présence et l’investissement singulier du maire de la localité suffisent à comprendre l’importance de cet événement pour la communauté religieuse du pays.

Serigne Moussa, neveu et porte parole du khalife

« Seydina Limamou avait parlé du Khalife en 1883 pour indiquer la voie du salut » 
Après les salutations d’usage et les remerciements du marabout, le neveu du guide indiquera que nous sommes à la bonne époque, celle du retour vers le divin. Citant en référence le village de Yoff et son développement, avec les symboles que sont la Foire, les cimetières et l’aéroport, la porte parole du marabout reviendra sur les qualités singulières du marabout et les dons divins dont il est le garant. Revisitant les actes posés par le marabout, il estimera, au regard de ses qualités, qu’il voue un respect à l’humain, mais reste inflexible sur les basses choses de la vie. Ouvrant les livres de l’histoire, il enseigne que le vénéré Mame Limamoulaye, pour indiquer sa grâce, avait mentionné le nom de Abdoulahi comme celui du sauveur de sa famille avant de tisser des lauriers à Abdoulaye Diouf Sarr, maire de la localité, qui porte des habits de fils pour le marabout qui continue de prier pour lui . Des prières ont été faites pour la réussite de ce rendez vous religieux très attendu par la communauté layène.

 

 
DSC_0100-BorderMaker DSC_0101-BorderMaker DSC_0102-BorderMaker DSC_0104-BorderMaker DSC_0107-BorderMaker DSC_0110-BorderMaker DSC_0111-BorderMaker DSC_0113-BorderMaker DSC_0114-BorderMaker DSC_0116-BorderMaker DSC_0119-BorderMaker DSC_0121-BorderMaker DSC_0123-BorderMaker DSC_0128-BorderMaker DSC_0129-BorderMaker DSC_0130-BorderMaker DSC_0131-BorderMaker DSC_0133-BorderMaker DSC_0137-BorderMaker DSC_0143-BorderMaker DSC_0151-BorderMaker DSC_0169-BorderMaker

Mardi 3 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :