Zone rurale de Touba-Mbacké / Le bétail peine à trouver de quoi manger.


Zone rurale de Touba-Mbacké / Le bétail peine à trouver de quoi manger.
La rareté des pluies cause déjà des dommages dans la zone de Touba et environs. En effet, avec l’herbe qui n’a pas vraiment poussé et l’incapacité des éleveurs à disposer de foin pour le bétail à cause de sa cherté, la situation devient de plus en plus compliquée. Des éleveurs sont obligés de faire vainement des kilomètres avec le système du nomadisme pour espérer trouver du fourrage.

C’est généralement le début des premiers chocs entre éleveurs et agriculteurs dont les semis sont arrachés par les bêtes. Au téléphone de Dakaractu -Touba, Omar Bâ fait état d’un quiproquo de ce genre finalement géré à l’amiable à Darou Salam Pollé derrière Bagdad à Touba. « Nous vivons des misères et nous demandons à l’État de nous venir en aide. S’il tarde à le faire,  beaucoup de nos animaux vont mourrir », souffle-t-il désespérément...
Jeudi 29 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :