Ziguinchor : Un chien à trois pattes impose sa loi au quartier Boucotte Sindian


Victime des morsures d’un chien errant qui a trois pattes, Pape Moussa Badji patron d’un atelier mécanique revient en détail sur la morsure du chien qui l'a trouvé dans son atelier pour l’attaquer :

Pape Moussa Badji : « J’habite à Boucotte au Marché Saint-Maur. Lorsque mon grand frère m'a montré un chien à trois pattes, j’ai tiqué en le voyant attaquer un enfant à cette heure (le matin) et je me suis même permis en chahutant, de lui demander d'arrêter d’attaquer les gens. Le chien s’est alors rapproché de nous et à deux mètres, il a sauté comme un kangourou sur moi. Je l’ai repoussé en lui assénant un coup de poing suivi d'un coup de pied. Ce qui le fera fuir avant qu'il ne revienne à la charge. Devant ma détermination à lui faire face, il va battre en retraite pour se réfugier dans le caniveau.»

Témoin oculaire, Pape Moussa Traoré confirmera les explications du chef d'atelier : «Nous avons aperçu le chien qui venait du quartier Peyrissac. Lorsqu’il a atteint le trottoir, il a mordu un adolescent. Mais bien avant, j’ai dit à Moussa regarde ce chien qui vient de loin. J’étais ébahi de le voir avec trois pattes. Malheureusement, c’est comme si le chien a été téléguidé pour nous attaquer. Il a mordu le propriétaire de l’atelier qui lui a donné un coup de poing suivi d'un coup de pied. C’est par la suite qu’il est allé se cacher dans le caniveau d’à côté. Le lendemain, on nous a dit que ce même chien est sorti la nuit pour semer la panique dans le quartier. Tout le monde est inquiet et la peur a fini de gagner la population. Nous interpellons les autorités à réagir avant que le pire ne se produise, et nous invitons aussi les agents du service d’hygiène à descendre sur le terrain pour faire leur boulot...»
Mercredi 26 Décembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :