Ziguinchor / Korité 2019 : Les quatre vérités de l'Imam Chérif Ismaïla Aïdara aux dirigeants et aux hommes politiques


Après la communauté des ibadous hier, c'est au tour de l'autre partie des musulmans de célébrer la Korité ce mercredi. 
À la grande mosquée située dans le quartier de Santhiaba, l'Imam Chérif Ismaïla  Aïdara a axé son prêche sur les relations entre les humains et appelle les hommes politiques au respect de la population, des citoyens. "Beaucoup de personnes disent qu'ils croient en Dieu qui seul sait qui le croit ou pas. En tout cas, il faut le vivre sincèrement. En plus ceux qui disent être dirigeants mais ne respectent pas les préceptes divins, sont dans l'erreur. C'est pourquoi j'en appelle à un retour à la foi ardente", a-t-il dit devant des milliers de fidèles venus pour la prière.

Il a aussi évoqué le comportement opportuniste des citoyens au temps colonial.  "Du temps des colons, les sénégalais priaient ensemble tout simplement parce qu'ils avaient peur des colons, mais pas de Dieu. J'invite l'État du Sénégal à revoir sa copie de communication avec le peuple", soutient-il.

"90% des imams du pays ne s'informent pas. Ils ne suivent pas l'actualité. C'est ce qui est grave. Informez-vous!" lancera le Chérif imam. "Nous risquons de regretter. L'appel que je lance est que tout le monde fasse son devoir. Que tout le monde accomplisse son devoir civique. Que toutes les couches de la République fassent ce qu'elles doivent faire pour l'intérêt de la nation. Les hommes politiques, arrêtez de nous berner, de manipuler, de jouer avec la conscience du peuple aux fins de la pêche aux voix, de militants", peste un imam très remonté.

Toujours dans son prêche l'imam d'interpeller les marabouts et autres chérifs. "Beaucoup parmi ces marabouts et chérifs, lorsque tu les consultent, ils ne donnent que leur avis, mais ne disent pas ce que Dieu a dit. Alors que rien ne les empêche de dire permettez-moi d'aller consulter et vous revenir. Si tu ne sais pas, il faut avoir l'humilité de dire que je ne sais pas." 
"Le dialogue est important, mais il faut que les gens aient l'humilité et s'écoutent pour l'intérêt de la nation", conclura l'imam Chérif Ismaïla Aïdara...
Mercredi 5 Juin 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :