Woré Sarr au ministre de la Justice : "Ce n’est pas Fast-track c’est « force traque ». Il traque tout le monde ! »


 Comme attendu, la députée Woré Sarr a attaqué à tout va lors du vote du projet de loi portant réforme constitutionnelle. Le ministre de la Justice Me Malick Sall a reçu la première salve. « Monsieur le ministre de la Justice vous êtes venu remettre en cause la Constitution blindée qui a été une déclaration du Président Macky Sall. Le dialogue national c’est un « ndjoumeu national ». Puisque vous parlez de dialogue, vous auriez dû en discuter avec nous » a-t-elle d’abord dit. « Fast-track c’est « Force track », forcé gneup traqué lène. Je remercie les 42% de sénégalais qui ont voté contre le Président Macky Sall » dira-t-elle.
Samedi 4 Mai 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :