Wato Sita : Le nouveau clip de Maman Guéréty séduit les mélomanes


C’est à travers ce nouveau tube intitulé Wato Sita que la Diva du sud, Maman Guéréty, a décidé de faire frémir ses  inconditionnels. Elle a ainsi prôné une humanité qui transcende les religions musulmane, chrétienne et animiste pour tout centrer sur le personnage et sa mission qui est de porter haut les mélodies du sud du Sénégal, de la Casamance. 
Pour cette mission justement, la cantatrice qui veut porter la Casamance de Gouloumbou à Diogué, laisse savoir lors d’une interview : « Il m’est venu, au cours de l’enregistrement de l’Album, presque vers la fin, de m’arrêter pour vous dire : « Merci à tous, pour vos prières et bénédictions ».
Cette originaire de la Casamance, à la fois auteure, compositeur et interprète, diva de la Casamance, est également représentante de sa culture au sein de l’ensemble lyrique Daniel Sorano, mais aussi une incarnation sans équivoque d’un savoir culturel originel des cultures et cultes du sud.
Maman Guéréty connue pour son engagement constant à travers les messages qu’elle diffuse dans ses chants, aborde toujours des thématiques d’enjeux socio-économiques importants, l’environnement, la protection de la forêt, oeuvre également dans la lutte contre les pratiques d’excision.
De par cet engagement, elle a également été l’artiste principale dans le cadre du projet Usoforal pour le retour d’une paix définitive en Casamance qui a réuni 21 artistes de renom et initié une série de manifestations sur l’étendue du territoire et dernièrement dans le cadre de la sensibilisation contre la propagation de la pandémie Covid-19, elle a collaboré aussi bien avec les grandes associations, comme « Allez-Casa » qu’avec des institutions dont l’Agence nationale de la couverture maladie universelle (CMU) et l’Alliance française de Ziguinchor.
Par ailleurs, ce single « Wato Sita » annonce l’arrivée prochaine du 3ème album, intitulé « Mélodies du Sud », que la diva concocte en collaboration avec de grands ingénieurs de musique notamment, Papis Ndiaye du Studio-Bleu, le doyen Mamadou Diabakhaté, ancien de l’Ucas Jazz Band de Sédhiou, entre autres. 
 
 
Lundi 1 Mars 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :