Wade, le budget de fonctionnement de l'UA et la monnaie panafricaine.

Wade était chez Ahmed Khalifa Niass pour lui présenter ses condoléances suite au rappel à Dieu de Sidy Lamine. Mais dans son discours, l’ancien président a fait une digression pour se prononcer sur des sujets d’ordre économique. Ainsi pendant plus d’une dizaine de minutes, Wade a transformé le palais Ahmadiya en amphithéâtre. Le Pape du Sopi a d’abord jeté des pierres dans le jardin de l’institution panafricaine, l’Union africaine, pour rappeler comment il a voulu rendre à celle-ci sa liberté financière en trouvant des financements autres que ceux de l’Union européenne qui faisait tourner la machine. Pour Wade, il fallait agir et couper le cordon ombilical financier au lieu de rouspéter à gauche et à droite. Malheureusement, fait constater Wade, sa méthode n’a pas été maintenue. L’ancien chef de l’État sénégalais de poursuivre en mettant en garde ceux qui veulent frapper leur propre monnaie non sans en saisir toutes les complexités au risque de provoquer la faillite de l’économie de son pays. Il termine avec la monnaie panafricaine dont le dossier serait toujours entre ses mains.


Mercredi 20 Février 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :