Vol fabuleux dans un bureau de change : Le gardien et son gang neutralisent un livreur d'argent avant de s’enfuir avec 42 millions.

Mamadou Ndour, Cheikh Dione, Ousmane Sall, Sadio Demba, Ndiassé Sarr et Amar Sall ont comparu ce jeudi 09 septembre devant la barre du Tribunal des flagrants délits de Dakar pour répondre des faits de vol en réunion avec effraction, violence par voie de fait et usage de chanvre indien. Ils risquent de passer les cinq années à venir derrière les barreaux. Ils seront édifiés sur leur sort le 10 septembre prochain.


Vol fabuleux dans un bureau de change : Le gardien et son gang neutralisent un livreur d'argent avant de s’enfuir avec 42 millions.
Les malfrats ont orchestré un plan infaillible pour prendre en filature un livreur d'argent dans un bureau de change à Dakar. Attrait à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar ce jeudi 09 septembre 2021, les prévenus ont tous reconnu les faits.

En effet, il ressort des débats d'audience que tout a commencé quand le gardien de l'agence, Mamadou Ndiour, a contacté Ndiassé Sarr pour lui parler d’un plan qui consistait à prendre en filature un livreur d'argent de l’agence où il travaillait. Il avait visé ce dernier parce qu'il apportait des sommes colossales à l’agence. Sur ces entrefaites, Ndiassé a fait appel à Cheikh Dione, Ousmane Sall, et Sadio Demba pour que le plan soit infaillible. À cet effet, ils s'étaient donné rendez-vous au terrain de l'unité 20 des Parcelles Assainies pour distribuer les rôles et retenir le jour du passage à l'acte, le vendredi 31 août dernier. 

Ainsi, il rappelle au tribunal que le jour des faits, ses co-prévenus étaient tous habillés de caftans  pour faire croire aux gens qu'ils partaient à la mosquée. Une fois arrivé à l’agence, le gardien Mamadou Ndiour les a fait passer par la porte de derrière. Trois d’entre eux dont Ndiassé, Cheikh et Sadio sont montés sur la terrasse pour guetter l’arrivée du livreur. Lorsque ce dernier est arrivé, ils l’ont intercepté au niveau de l'ascenseur avant de l’étrangler. Par la suite, ils l'ont conduit sur la terrasse, pour le ligoter avec du scotch et un bout de fil et ensuite, ils lui ont dérobé les 42 millions qu'il devait déposer. Après avoir commis leur forfait, ils ont pris la tangente à bord d’un taxi, pour ensuite appeler Ousmane Sall qui était absent lors du vol, pour les acheminer au croisement Cambérène où il tient son atelier mécanique. Arrivé, là-bas, ils se sont partagé le butin et chacun a eu 8 millions 200 mille francs. 

Interrogé, sur les faits qui lui sont reprochés, le gardien de l'agence Mamadou Ndiour a avoué devant le prétoire être le cerveau du vol. Selon lui, sa situation familiale l'a poussé à organiser ce vol. "J’ai deux femmes et plusieurs enfants; j’ai trop de charges. Le salaire que je gagne (70 mille) par mois ne me permettait pas de subvenir aux besoins de ma famille. Mais je regrette vraiment la situation. J’ai restitué tout l’argent que nous avions volé", s'est il défendu.

Prenant la parole, le maître des poursuites a tenu à signaler que les mis en cause ont bien élaboré leur plan. Pour cela, la parquetière estime que l'association de vol est constante dans la mesure où ils se sont rencontrés sur un terrain pour déterminer le rôle de chacun. La preuve : "Ils avaient minutieusement détourné les caméras de surveillance de l’agence. Il a fallu inspecter les caméras des magasins environnants pour les identifier", a soulevé le procureur. 

Concernant le prévenu Amar Sall, le parquet souligne qu'il n’a pas participé au vol, mais les enquêteurs ont trouvé dans sa chambre de la drogue et des coupures d’argent quand les limiers étaient aux trousses de Sadio Demba chez lui. Convaincu de la culpabilité des prévenus, le parquet a requis une peine d'emprisonnement de 5 ans ferme contre eux tous.

La défense demande la relaxe pure et simple de leur client Mamadou Ndiour par ailleurs, gardien du bureau de change qui est un jeune honnête qui a ses diplômes et gagne bien sa vie. L’affaire est mise en délibéré jusqu'au 14 septembre prochain. 
Vendredi 10 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :