Vol de gasoil à « Senstock » : Clean Oil tente d’étouffer le scandale


Vol de gasoil à « Senstock » : Clean Oil tente d’étouffer le scandale
 Clean oil de l’homme d’affaires Bara Guèye est éclaboussé par une rocambolesque affaire de vol ce carburant au préjudice de Senstock informe nos confrères de Libération. Selon « le Quotidien » c’est Senstock, à travers son directeur général Daouda Ndiaye, qui a déposé, devant la Brigades des affaires générales (Bag) de la Dic, une plainte contre ses agents Mamadou L., Emilie Thérèse N., Mamadou G., Djibril C. et Gana D. en plus du chauffeur Moustapha D, employé de Bara Guèye. Ce, pour des faits d’association de malfaiteurs, vol en réunion et complicité.
« C’est Soudotec, chargé de la maintenance et du contrôle des matériels de comptage sur les trois dépôts de Senstock, a alerté la société sur des vis de serrage qui avaient été manipulées anormalement sur les compteurs de mesurage du poste de chargement numéro 4. Ces vis maintiennent un capteur assurant l’intégrité du comptage lors du chargement des camions citernes. A la suite de cela, la direction générale de Senstock a constaté, à la date du 19 janvier dernier, dans la matinée, en reprenant les éléments de la vidéosurveillance d’une part et l’historique de leur automatisme de chargement d’autre part, qu’un camion immatriculé DK4818AH, propriété de la société Sensac Sarl, venu charger une quantité de 2000 litres de super, avait « pris », en sus, 36.000 litres de gasoil. » peut-on lire dans le journal.
Les images ajoute-t-il, révélaient l’implication direct des agents cités plus haut et du chauffeur en service à la société Sensac, dirigée par Bara Guèye, patron de Clean oil. Convoqué à Senstock le 2 février, Bara Guèye a reconnu, après présentation des vidéos, qu’il s’agissait effectivement d’un cas de vol avant de demander que l’affaire ne soit réglée à l’amiable. C’est ainsi que le 10 février, Bara Guèye a envoyé à Senstock un protocole dans lequel il s’engageait à « rembourser » le gasoil volé. Le même protocole stipulait cependant que Senstcock devrait abandonner toute poursuite contre Clean oil, Sensac et le chauffeur Moustapha D. La direction générale e Senstock a refusé de signer ce protocole qui est un aveu flagrant de vol. C’est dans ces circonstances que la Bag a été saisie avant que 7 personnes, dont le chauffeur de Sensac, ne soient arrêtées. Bara Guèye, pour sa part, n’a même pas été entendu révèle la même source.
Jeudi 25 Février 2021
Dakar actu




Dans la même rubrique :