Vitry-sur-Seine : La mobilisation s’organise autour d’Ibrahima «Diderot», lycéen migrant menacé d’expulsion.

Ibrahima «Diderot», Ivoirien de 19 ans en terminale, a reçu une obligation de quitter le territoire français, si l’on en croit Liberation.fr. Pour dire « NON », une mobilisation menée par ses profs s’organise pour défendre le jeune homme au parcours cabossé.


Associations, parents d’élèves et lycéens se sont rassemblés, ce mardi, pour soutenir ce jeune, menacé d’expulsion vers la Côte d'Ivoire, renseigne quelques médias français. Cet excellent élève risque de ne pas passer son baccalauréat en France. Selon la justice, il était majeur en arrivant à Vitry-sur-Seine.

Sans papier et reconnu comme majeur par le tribunal de Paris, alors que Ibrahima assure avoir 19 ans. Il est sous le coup d'une obligation de quitter le territoire français (OQTF). Si son recours n'aboutit pas, il pourra être placé en centre de rétention administrative.

Ce mardi, devant son lycée, des pancartes ont été accrochées sur les murs en guise de soutien. Une grande majorité d'élèves, toutes classes et toutes filières confondues, ont répondu présents.

Pendant deux heures, à l'appel du Réseau Education Sans Frontière 94, plus de cinquante personnes bravent les -2 degrés pour le soutenir et signe la pétition lancée pour qu'il reste en France. Initiée par un élève de son lycée, elle a déjà recueilli plus de 2 600 signatures.

Ibrahima fait l'unanimité et apparaît comme un étudiant modèle, selon Le Parisien. Depuis son arrivée dans l'hexagone, l'association Paris d'exil l'accompagne dans ses démarches. Ses premiers pas, il les fait dans une bibliothèque du 20e arrondissement de la capitale, pour suivre des cours.

Mardi 16 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :