Visite du Président Macky Sall à New York : Polémique née de l’ignorance


Visite du Président Macky  Sall à New York : Polémique née de l’ignorance
Le particulier ne saurait être représentatif du général pour nourrir des ambitions malsaines. Il ne faut pas faire d’amalgame entre l’homme et l’institution qu’il incarne. Le Président de la République a fait un discours d’une grande élégance démocratique qui honore toute la Nation sénégalaise au moment où un groupuscule s’est contenté de faire un show devant la Maison du Sénégal à New York. Aujourd’hui, le camp des craintifs  veut prendre un pan de l’information pour en faire un fil conducteur de l’actualité. Ce qui ne saurait servir à cette chère terre mère. Le devoir de vérité, en ma qualité de témoin oculaire, m’impose d’ignorer la tentation du silence. En réalité, un petit groupe qui n’avait même pas la taille du plus petit échantillon digne d’être considéré, a tenté d’entacher cette mission du Président Macky Sall qu’il est venue accomplir au nom de tous les sénégalais, opposants comme partisans. On comprend que les farouches ont perdu la raison et l’élégance politique.  Peut-être faudrait-il instruire de cours de civisme ces personnes qui chantaient elles-mêmes « fi dou Sénégal » ? La cohérence aurait voulu qu’elles aient un comportement d’ambassadeurs de ce pays qu’elles disent défendre, car l’on ne défend pas une chose tout en essayant de la dénigrer devant ses pairs. Un comportement plus enfantin que patriotique, la patrie a besoin d’esprits matures et d’engagements réfléchis. La visite du Président ne saurait servir de cadre pour la promotion politique de certains oiseaux de mauvais augure qui ne volent qu’au rythme de leurs besoins crypto personnels. Ils ont voulu chauffer la paille, mais c’est une peine perdue, car « la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe ». Nous tenons de sources sures que cette petite manifestation, insignifiante à bien des égards, a été commanditée par l’opposition qui peine à quitter son fauteuil de mauvais perdant. La dernière élection présidentielle en est une parfaite illustration puisqu’ils ont été battus à plate couture et ce, même dans leurs propres bureaux de vote. Le choix a été fait par des sénégalais et légitimement comme légalement, Son Excellence Macky Sall est le premier porte-parole des sénégalais.
 Cheikh Ahmed Tidiane Mbaye
Cadre de Banque 
Spécialiste en Ressources Humaines
Manager au National Civil Rights Museum (États-Unis)
Membre Fondateur de l’Alliance pour la  République (APR) - Memphis (États-Unis)
Premier Coordinateur de l’APR-Memphis (États-Unis)
Mercredi 25 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :