Visite au Niger : le Général Mahamat Idriss Déby soutient les soldats tchadiens déployés à Téra.


En visite au Niger ce lundi 10 mai, le Général Mahamat Idriss Deby s’est entretenu avec le président Mohamed Bazoum. Selon l'Agence France presse (AFP), le chef du Conseil militaire de transition au Tchad a déclaré être venu pour « affirmer son amitié » au président nigérien, mais aussi pour le remercier « pour tous les soutiens depuis la mort du maréchal Idriss Déby Itno ».

Au pouvoir depuis 30 ans, Idriss Déby Itno a été tué par les rebelles du Front pour l’Alternance et la Concorde au Tchad (FACT) qui ont lancé une offensive depuis le nord du pays début avril.

Suite à son décès, son fils qui est général dans l’armée tchadienne a été porté à la tête d’un Conseil militaire de transition qui devient ainsi l’organe exécutif du pays. Mais les dissensions au sein de l’armée et le rejet de ces nouvelles autorités par l’opposition et une partie de la société civile a fait craindre une instabilité dont les principaux perdants ne seraient pas exclusivement les tchadiens.

Dans la région des trois frontières où se rencontrent trois pays sahéliens, à savoir le Mali, le Burkina Faso et le Niger, le désengagement des forces tchadiennes était redouté. 

Il faut reconnaître qu’il y a eu plus de peur que de mal car l’une des raisons du déplacement du nouvel homme fort de N’Djamena, c’est de tâter le moral des troupes stationnées à Tera, dans l’ouest nigérien (région de Tillabéri). « Nous sommes venus aussi pour soutenir nos forces à Téra », a affirmé le Général Mahamat Idriss Déby aux médias publics nigériens.

Cette visite intervient dans un contexte de regain des attaques terroristes dans cette région où sévit la branche sahélienne de l’État islamique.
Lundi 10 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :