Violences verbales à l’APR : L’ADHA pour l’ouverture d’une enquête et des sanctions appliquées en toute rigueur et impartialité.


Violences verbales à l’APR : L’ADHA pour l’ouverture d’une enquête et des sanctions appliquées en toute rigueur et impartialité.
Suite aux violences verbales constatées à travers des audios partagés sur les réseaux sociaux, Action pour les Droits Humains et l’Amitié (ADHA) exprime sa vive préoccupation par rapport à la situation socio politique actuelle du Sénégal.

Elle a par ailleurs exhorté les autorités compétentes (le parquet) à ouvrir une enquête afin que toute la lumière soit faite et des sanctions appliquées en toute rigueur et impartialité.  En effet, selon l’ONG dans un communiqué, il est à redouter un enchainement de faits pouvant déclencher une haine, un manque de confiance du pouvoir judiciaire.

L’Action pour les Droits Humains et l’Amitié (ADHA) appelle enfin les autorités religieuses, véritables régulateurs sociaux d’élever leurs voix, de dépêcher des émissaires aux différents partis pour un appel au calme et continuer à prier pour un Sénégal de Paix.  Elle a enfin appelé à beaucoup plus de retenue de la part de tous les acteurs (Politiques, blogueurs etc.) et appelle ces derniers à privilégier les débats d’idées et les consensus en lieu et place des injures et de la justice privée.
Dimanche 5 Juillet 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :