Violences post-électorales en Guinée : L’ONU condamne et appelle les forces de sécurité à la retenue.


Les violences qui ont suivi les élections du 18 octobre préoccupent au plus haut point les Nations-Unies.

Par la voix de son porte-parole, le secrétaire général de l’ONU a condamné les actes de violence qui auraient entraîné la mort d’une dizaine de personnes.

Antonio Guterres se dit « profondément attristé par les pertes en vies humaines et la destruction des biens ». « Il exprime ses sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux personnes blessées », rapporte son porte-parole, Stéphane Dujarric dans un communiqué.

Pour un retour de la stabilité, «  il appelle toutes les parties à agir pour mettre fin à la violence et il exhorte les forces de sécurité et de défense à faire preuve de la plus grande retenue en cette période délicate ».

« Il encourage tous les acteurs à attendre la proclamation des résultats officiels par la commission électorale nationale indépendante et à résoudre tout contentieux potentiel en empruntant les voies légales établies », poursuit-il.
Vendredi 23 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :