Violences du 1er Mai 2018 en France : Alexandre Benalla, ancien chargé de mission de l’Elysée devant le juge ce lundi.


Ce lundi, Alexandre Benalla ancien chargé de mission de l’Élysée devra se présenter au tribunal de Paris trois ans après les scènes de violences à la place de Contrecarpe située dans le 5e arrondissement de Paris. Au cours de ces incidents du 1er mai 2018, Alexandre Benalla avait été repéré en train d’enchaîner des coups violents à un couple au cours des manifestations. Il sera donc devant le juge pour répondre de ces actes.

L’homme qui faisait partie du premier cercle présidentiel s’est toujours défendu en estimant qu'il était dans ses attributions d'apporter soutien aux forces l’ordre au cours de certaines manifestations.

L’ancien garde du corps d'Emmanuel Macron est également poursuivi pour avoir gardé par devers lui ses passeports diplomatiques et de s’en être servi pour voyager en Afrique et en Israël. La justice lui reproche aussi de porter une arme sans autorisation. Tous ces  délits étant passibles de prison.

A rappeler aussi qu’Alexandre Benalla n’est pas le seul poursuivi dans cette affaire. Vincent Crase, son ami, de même que deux autres policiers comparaissent aujourd’hui...
Lundi 13 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :