Violences dans le système éducatif : « La COSYDEP joue bien son rôle d’alerte… » (Hélène Rama Niang, PCA COSYDEP)


Dernièrement, l’école sénégalaise a été marquée par des actes de violence qui ont suscité des réactions de la part de certains acteurs du système éducatif. La Coalition des organisations en SYnergie pour la Défense de l'Éducation Publique (COSYDEP) qui est une plateforme servant de cadre de concertation, de recherche et d’actions, s’est s’est prononcée par sa présidente du Conseil d’administration, Hélène Rama Niang, sur la violence dans le milieu scolaire ».

La COSYDEP est bien informée dans tout ce qui se passe dans ce pays, notamment dans le système de l'éducation Ainsi, nous restons dans notre posture de veille, d’alerte,  mais également de force de proposition »  rappelle-elle.

En outre, Hélène Rama Niang informera que la COSYDEP est au niveau de plusieurs tables de concertation sur les questions qui intéressent l’éducation dans son essence pour apporter des solutions».

Elle rappellera parallèlement qu’il faut mieux éduquer nos populations et faire de telle sorte que l’éducation, globalement, ne soit pas seulement une affaire qui se fait à l’école.

Concernant le système éducatif, la PCA de la COSYDEP de noter qu’« il est obsolète et doit être revu et réadapté au contexte et à la réalité technologique ».
Jeudi 6 Février 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :