Violences à l’égard des femmes : vers la 1ère session extraordinaire, le 11 juin prochain.

Le 11 juin prochain se tiendra la première session extraordinaire pour réfléchir sur des mesures strictes afin de prévenir les menaces qui pèsent sur la gente féminine.
Le ministère de la femme, de la famille, du genre et de la protection des enfants est plus que jamais décidé à agir pour garantir à la femme plus de protection.
Selon le directeur de cabinet du ministre, Ciré Lô, qui a informé sur cette grande rencontre, il s’agira de faire la synthèse des mémorandums déposés par les organisations de femmes à travers les marches organisées récemment pour dénoncer les cas de viol et de violence sur des femmes et des jeunes filles.
Une proposition structurée de l’ensemble des organisations des femmes émanera de ce conclave qui permettra de réfléchir sur la criminalisation du viol, mais également sur la peine de mort, relève le directeur de cabinet du ministre Ndèye Saly Diop Dieng.
Les conclusions qui vont sortir de cette session extraordinaire sur les violences à l’égard de la gent féminine seront posées sur la table du chef de l’État à l’occasion d’un conseil présidentiel prévu dans les jours à venir...


Vendredi 31 Mai 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :