Violence faite aux femmes / Manuel Tonnar : "Nous devons travailler pour une réparation, car les patients ont besoin d'une prise en charge psycho-sociale"

Le directeur de la coopération et de l'action humanitaire du Luxembourg a procédé à la pose de la première pierre du centre intégré de prise en charge des violences faites aux femmes, en présence des autorités locales et des partenaires. Selon lui, ce centre est sous-régional et permettra aux victimes de surmonter leur souffrances et surtout d'être réhabilités. Ce centre aura tous les compartiments socio-économiques et judiciaires.


Vendredi 26 Avril 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :