Viol et pédophilie : "Il nous faut faire le suivi de cette loi" (Marème Soda Ndiaye, députée)

Récemment installée au niveau de la 13e législature, la remplaçante de Aïssata Tall Sall est bien entrée contact avec les réalités du parlement. En effet, Marième Soda Ndiaye, lors du vote du projet de loi sur la criminalisation du viol et de la pédophilie, a bien défendu ses idées.
La benjamine de la 13e législature suggère que "les motifs des conséquences du viol soient pris en compte". Elle estime que les concertations et échanges sur les questions profondes de cette loi doivent être initiés. Un comité national dédié aux victimes du viol pour suivi sera d'ailleurs proposé par la militante de "Oser l'Avenir".


Mardi 31 Décembre 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :