Viol / Menaces avec arme : La chute du redoutable taximan Serigne Faye.


Selon les informations du journal Libération, le taxi immatriculé DK 3273 AZ à été placé sous scellé par le commissariat d'arrondissement de Pikine. Son conducteur, Serigne Faye, violait sous la menace d'un couteau, les clientes qu'il embarquait le soir.

Le parquet de Pikine-Guédiawaye a ouvert une information judiciaire contre Serigne Faye, un conducteur de taxi, pour viol et menaces de mort. Ce chauffeur de profession, domicilié à la Zac Mbao violait sous la menace, les clients qu'il embarquait la nuit à bord de son taxi immatriculé DK 3273 AZ.

Dans la nuit du 2 janvier dernier, une jeune femme T.J.E Gomis avait quitté son domicile sis à Fass Mbao pour un rendez au Point E. C'est ainsi qu'elle a pris un taxi au niveau du croisement de Fass Mbao. Mais arrivé au rond-point Sips, le chauffeur du taxi a pris la route qui mène vers Pikine Guinaw Rails. Après quelques mètres de course, il s'est posé dans un garage mécanique avant de demander à la victime présumée de se déshabiller. Face au refus de la cliente, le chauffeur, qui sera identifié comme étant Serigne Faye, a brandi un couteau qu'il a pointé sur la clavicule gauche de la victime présumée avant de l'extraire du taxi et de la violer à même le sol.

Dans la foulée T.J.E. Gomis s'est emparée d'une pierre avant d'en asséner un violent coup à son bourreau. Alors que ce dernier saignait et la poursuivait, elle a poussé des cris qui ont alerté trois bonnes volontés. Mais quand ces derniers sont arrivés, le taximan a pris la fuite. Cependant l'une d'elles a jeté une pierre sur le taxi.

La victime présumée avait réussi à relever intelligemment le numéro de la licence du taxi à savoir L23777, chose que le taximan ignorait. Grâce à ce numéro, les enquêteurs ont pu remonter à Serigne Faye qui a argué sans convaincre que la victime présumée était consentante avant de changer d'avis au moment du passage à l'acte.

À noter que le chauffeur attitré du taxi, T. Niang, qui "donnait" la voiture à Serigne Faye le week-end, a indiqué aux policiers que ce dernier l' avait interpellé sur sa blessure à la tête et la trace retrouvée sur le véhicule.

Conformément aux renseignements judiciaires, Serigne Faye avait déjà été condamné une première fois pour agression sexuelle... 
Lundi 10 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :