Ville de Dakar : Le programme « Dakar Bù Bess » détaillé en lettres par le candidat de Benno Bokk Yakaar, Abdoulaye Diouf Sarr.


Il affirme son engagement à promouvoir une ville compétitive, une ville qui est la porte-océane de l'Afrique de l'Ouest, une ville attractive grâce à son stock de possibilités, une ville intelligente au diapason des innovations de l'ère des réseaux numériques, mais une ville humanisée au service de tous grâce à l'ajustement des enjeux sociaux, économiques et environnementaux aux besoins des Dakaroises et des Dakarois.

Abdoulaye Diouf Sarr, conscient que Dakar comptera plus de 5 millions d'habitants en 2035, estime que la gouvernance doit être anticipatrice, inclusive, contributive, objective et technique. C'est d’ailleurs, pourquoi, il propose une stratégie de Développement territorial qui a comme finalité la création d'un écosystème résilient, propice au développement territorial.

« Le chantier de la reconstruction de la Ville de Dakar est immense mais le défi est exaltant. Mes priorités sont naturellement arrimées aux objectifs globaux du Plan Sénégal Émergent (PSE) plus spécifiquement au programme " Liegeyël Euleuk » qui promeut « l'inclusion sociale et l'équité territoriale afin d'améliorer substantiellement le vécu des Sénégalais dans la paix, la sécurité, la liberté et la prospérité », a fait savoir Abdoulaye Diouf Sarr.

Par ailleurs, le candidat de Benno Bokk Yakaar à la ville de Dakar considère que ses priorités s'adossent sur les orientations définies par le Plan National d'Aménagement et de Développement Territorial (PNADI) et le cadre juridique de l'Acte 3 de la décentralisation qui balisera le champ de mes actions en bonne intelligence avec l'État et les 19 Communes qui forment le territoire de la Ville.

Cela devra mettre un terme à la pauvreté grâce à la réponse concrète qu’il entend apporter aux besoins sociaux des Dakarois notamment, à la modernisation du cadre de l'éducation; au renforcement des performances de la santé de proximité et la protection sociale des couches les plus vulnérables, à l'appui, à la formation et à l'employabilité des jeunes, à la promotion de l'entreprenariat des femmes, à l'accompagnement des personnes âgées et à la protection du littoral et de l'environnement.

« Il s'agira pour moi de mettre en cohérence le territoire fonctionnel et le territoire institutionnel de la ville et d'impliquer tous les secteurs stratégiques et les compétences car, mon action est encadrée par la Loi, dans le respect strict de la dignité et des prérogatives de toutes les Communes » laisse découvrir le candidat dans son programme qui estime par ailleurs que ses 100 engagements pour Dakar » ne relèvent pas de l'utopie et que leur réalisation est articulée à la capacité budgétaire de l'institution municipale mais aussi à son potentiel réel de mobilisation de ressources nationales et internationales...
Dimanche 9 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :