Village artisanal de Kaolack : Les artisans montent au créneau pour réclamer leur dû.


À Kaolack, les artisans s'impatientent de jour en jour pour passer à la caisse, suite à la décision du chef de l'État de mettre à leur disposition la somme de 05 milliards de fcfa.

Ce week-end, c'est au tour des travailleurs du village artisanal de Kaolack ( cordonniers, boujoutiers, tailleurs etc) de monter au créneau pour demander à leur ministre de tutelle d'accélérer les procédures pour l'effectivité des transferts d'argent aux ayants droit.

" Chacun d'entre nous doit recevoir 150.000 Fcfa. Et après avoir attendu plusieurs mois, il n'y a que 04 personnes qui ont reçu leur dû dans tout le village artisanal de Kaolack qui abrite plus de 200 travailleurs. Nous pensons que les gens qui ont en charge la répartition de cet argent, doivent aider le chef de l'État qui a eu l'idée d'appuyer l'ensemble des secteurs d'activités en cette période de Covid...", a expliqué Cheikh Thiam.

Depuis plusieurs années, le village artisanal de Kaolack est frappé de plein fouet par la crise économique mondiale. Aujourd'hui,  rares sont les touristes qui le  fréquentent pour faire des achats. Du coup, certains objets d'art finissent par perdre leur esthétique. Et certains kaolackois qui ont l'habitude d'y aller n'achètent que des gadgets à très bas prix.

Aujourd'hui, certains artisans sont obligés de se rabattre sur le petit commerce au marché central de Kaolack ou sur le transport des motos jakarta pour avoir de quoi nourrir leurs familles d'où leur appel pressant pour la mise à disposition de cet argent. Une invite a été aussi adressée au ministre de l'artisanat, le docteur Pape Amadou Ndiaye pour une visite au niveau de ce village...
Samedi 27 Mars 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :