Victime de délires paranoïaques : L’une des victimes du double meurtre de Médinatoul Salam présenté comme un dément.


Victime de délires paranoïaques : L’une des victimes du double meurtre de Médinatoul Salam présenté comme un dément.
Sara Sèye, médecin psychiatre, a comparu ce jeudi devant la Chambre criminelle du TGI de Mbour, en qualité de témoin, dans le procès de Cheikh Bethio Thioune et Cie. L’expert a relevé que Bara Sow, une des victimes du double meurtre de Médinatoul Salam, souffrait de délire paranoïaque, mais qu’il était capable de contrôler ses actes. Un témoignage renforcé par celui d'un frère qui décrit la victime comme « un homme pas du tout violent ». 

Bara Sow n’est certes pas né avec une cuillère en or dans la bouche, mais il était promis à un avenir radieux, grâce à un frère qui l’a mis dans de bonnes conditions. Il l’avait même recruté dans son magasin, mais voilà que Bara Sow, supportant mal le décès de sa mère, a décidé d’être en rupture de ban avec la famille pour faire acte d’allégeance à Cheikh Béthio Thioune. 

Était-il pris au piège de la drogue? « Il ne se droguait pas, mais à un moment donné, il avait disparu et s’était réfugié à Médinatoul Salam chez le guide religieux. » À son retour, « il a été considéré comme un dément », a témoigné le frère, hier, à la barre de la Chambre criminelle de Mbour où des thiantacounes comparaissent pour le fait d’acte de barbarie et meurtre.

La victime ne jouissait plus pleinement de ses facultés mentales, selon le médecin psychiatre Sara Sèye. Sow ne refusait pas le traitement, mais restait des mois sans prendre ses médicaments. Dans ses délires, les comportements étranges l’auraient conduit à nourrir une haine viscérale et injustifiée envers ses proches, avec un sentiment de supériorité, a-t-elle encore expliqué. Cette inimitié a conduit à l’emprisonnement de Bara Sow dans le passé, un an avant le double meurtre de Médinatoul Salam. Et la justice avait décidé de réaliser une expertise psychiatrique complémentaire…

 
Jeudi 25 Avril 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :