Venu déposer un recours au Conseil constitutionnel, le mandataire de Thierno Alassane Sall "traité avec dédain"

Le candidat malheureux à la candidature, Thierno Alassane Sall n’a pas mis du temps pour concocter un dossier de contestation qu’il a voulu déposer au Conseil constitutionnel vendredi 04 janvier. À cet effet, son mandataire s’est présenté à l’Institution mais n’a pu déposer le dossier sous prétexte qu’il est venu en retard. Admis à l’intérieur de l’Institution, il a été laissé à quai par le Greffier en chef pour enregistrer son dossier. Quand il a demandé des explications, on lui fera savoir qu’il doit revenir lundi. Ce qui n’est pas normal, d’après Thierno Alassane Sall qui s’en est ouvert à la presse. Le président du parti La République des Valeurs a saisi l’occasion pour tirer sur la non-fiabilité du système de vérification sur la base duquel le Conseil constitutionnel a invalidé plus de 19 candidatures.


Samedi 5 Janvier 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :