Validation de la lettre politique sectorielle de développement du MMESS : Zahra Iyane Thiam et Cie scrutent le document.



Le ministre de la microfinance et de l'économie sociale et solidaire, Zahra Iyane Thiam Diop, a présidé ce lundi l’atelier de prévalidation de la lettre politique sectorielle de développement 2020-2024. Cet atelier entre dans le cadre de la mise en œuvre de la vision du chef de l’État en matière d'inclusion sociale et financière des populations. 

L'objectif consiste, en effet, à valider la lettre de politique sectorielle de développement de la microfinance et de l’économie sociale et solidaire, de son Plan d’action (2020-2024) et de son budget d’exécution, en vue de promouvoir les sous-secteurs de la microfinance et de l’économie sociale et solidaire, mais aussi de mettre en place un outil de pilotage.

"La lettre de politique sectorielle décline dans son volet de microfinance, les différentes actions à mener sur la base d'un diagnostic. Dans le cadre de l'encadrement et d'un nouveau dynamisme du secteur, nous allons voir les organes à mettre en avant pour plus de concertation et d'échange, mais également pour une meilleure atteinte des objectifs cadrés à la réalité économique des bénéficiaires. À cet effet, un cadre de pilotage sera mis en oeuvre", soutient Zahra Iyane Thiam Diop. 

Poursuivant ses explications, elle souligne que l'économie sociale et solidaire est un "secteur qui polarise beaucoup d'activités,  mais n'est pas réglementé ni encadré.  Ainsi, pour arriver à l'élaboration de la loi d'orientation concernant ledit secteur, nous allons voir les moyens à atteindre pour la promotion de l'économie sociale et solidaire et renforcer le secteur de la microfinance"...
Lundi 2 Mars 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :