Vaccination anti-covid : Macky Sall défend AstraZeneca et annonce l’acquisition prochaine de deux autres vaccins.


Le vaccin d’Astrazeneca continue dêtre au cœur d’une polémique entre pays européens après que l’EMA a admis un lien entre des cas de thrombose et le sérum suedo-anglais. La question s’est invitée à la conférence conjointe du président du gouvernement espagnol et le chef de l’État du Sénégal.
 
Pedro Sacnchez a déclaré que la vaccination avec ce produit se poursuivra en Espagne pour la tranche d’age des 60 ans et plus. Pour ceux qui ont déjà pris leur première dose, l’avis de la commission de la Santé est attendu pour savoir ce qu’il sera advenu d’eux. Le chef du gouvernement espagnol est d’avis qu’il faut écouter les scientifiques et les experts pour décider. Le président du Sénégal abonde dans le même sens et précise qu’il est « essentiel d’écouter les experts médicaux et de ne pas laisser la passion prendre le dessus ».

S’agissant du Sénégal où ce vaccin est utilisé en même temps que le chinois Sinopharm contre le Coronavirus, Macky Sall assure que la surveillance est de mise pour suivre de près les effets secondaires des vaccins. Et à l’en croire, rien ne justifie à ce jour l’arrêt de l’administration du vaccin d’AstraZeneca.
 
Le président Sall qui milite pour la poursuite de la vaccination pour sauver des vies, annonce que le Sénégal est à la recherche de Sputnik V et de Jonhson et Jonhson. Une recherche qui se fait en fonction de la sûreté des vaccins et non en tenant compte des considérations géopolitiques, précise le président sénégalais. 
Vendredi 9 Avril 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :