VIOLENCES POLITIQUES - Le pôle de veille et de riposte de Bby pointe un doigt accusateur sur Wade et camarades


VIOLENCES POLITIQUES - Le pôle de veille et de riposte de Bby pointe un doigt accusateur sur Wade et camarades

La coalition Benno Bokk Yakaar ne veut pas qu'on pense à elle lorsqu'il s'agira de déterminer les véritables '' fauteurs de troubles'' durant cette campagne électorale. C'est dans cette perspective que le ''Pôle de Veille et de Riposte '' de ladite coalition est monté au créneau pour pointer son doigt accusateur sur Wade.

''Depuis son retour au Sénégal, le sang ne cesse de couler même si cette fois-ci, on n’a encore pas entendu parler de disparition d'albinos. Force est de constater sa conquête  pour le pouvoir n’a pas été pour nous sénégalais de tout repos. Les échauffourées de 1988 sont  encore frais dans les mémoires .Dans sa stratégie de conquête du pouvoir, combien de jeunes ont perdu leur carrière, leur vie et leur mobilité, ou sont allés en exil. Combien de familles ont été disloquées? '' se posera comme question  le porte-parole Habib. Ce dernier de convoquer le passé à sa manière. ''Quand il exerça le pouvoir,  le coup fatal arriva avec plus de 2000 sénégalais engloutis sous les eaux avec le bateau le MS/Diola .Son arrivée au pouvoir a précipité des milliers de jeunes sénégalais au fond des océans fuyant la misère et la honte de ne pas être en mesure de s’occuper de leurs parents. Son obsession pour tripatouiller la constitution a conduit à la mort de Mamadou Diop,  Imam de l’obélisque. ''

Habib Ndao de signaler que l'entrée politique de Wade a, malheureusement, coïncidé avec tout ce bruit et tous ces incidents. Il citera l'affaissement de sa tribune, celui du mur du stade Demba Diop....
Mardi 18 Juillet 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :