VIH : Le ministère de la femme sur le combat de la vulnérabilité des femmes pour éviter la contamination mère-enfant.


Près de 0,5% de la population nationale est  atteint par le virus du sida. Le taux est certes  bas, mais il est constaté que les femmes se révèlent les plus vulnérables. Sur une échelle de 10, les six sont des femmes et cela pourrait favoriser la transmission mère-enfant.

À cet effet, les services en charge des enfants au niveau du ministère de la femme, de la famille, du genre et de la protection de l'enfant, en collaboration avec le Conseil national de lutte contre le Sida se sont réunis ce mercredi dans le cadre d'un atelier de plaidoyer pour une meilleur prise en compte des  préoccupations des enfants face à l'infection du VIH, avec la participation des "Badiènou Gokh", les chefs religieux, les chefs coutumiers entre autres acteurs communautaires au centre Gindi.

À la fin de cet atelier qui s’étalera sur deux jours, il est attendu de ces acteurs qu'ils  mènent à leur tour dans leurs localités  respectives, des campagne de sensibilisation sur les risques de contamination du VIH, mais aussi sur la prise en charge des infectés.
Mercredi 8 Juillet 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :